Tous les titres, inédits, films produits par Neil Young depuis 50 ans sont maintenant dispo gratuitement

C'est Noël avant l'heure pour les fans du Loner! Tout ce qui a été produit par Neil Young durant ces 50 dernières années, que ce soit avec Buffalo Springfield, Crosby Stills Nash and Young, Crazy Horse ou en solo, est maintenant disponible en ligne, gratuitement et dans la plus haute qualité possible.

C'est l'artiste lui-même qui a mis toute sa musique en accès libre sur son propre site: neilyoungarchives. Le site se présente comme une énorme caisse de vinyle dans laquelle tu peux piocher l'album de ton choix. Une timeline te permet de naviguer entre les différentes époques de la vie du chanteur et d'écouter les morceaux de ton choix.

"Nous avons créé [ce site] pour fournir aux fans et aux historiens un accès sans précédent à toute ma musique et à l'ensemble de mes archives dans un endroit pratique", écrit Neil Young dans une lettre d'introduction au site.

Document vivant

"L'archive est conçue pour être un document vivant, en constante évolution et incluant chaque nouvel enregistrement et film tel qu'il est réalisé", ajoute-t-il. "Ce n'est pas encore complet car nous ajoutons encore beaucoup de détails aux enregistrements plus anciens."

Parmi les détails, on trouve une dizaine d'albums et de films jamais diffusés. "Ce sont des projets que je n'ai pas publiés à l'époque pour une raison ou une autre, et de nombreuses chansons sont apparues sur d'autres albums au fil des ans."

Gratuit jusqu'au 30 juin

La plupart des morceaux ont été uploadés en très haute résolution, "sans être compressés comme c'est le cas sur d'autres services de streaming", explique Young. Le lancement de ce site d'archive coïncide avec la sortie du dernier album du Loner: The Visitor.

Petite ombre au tableau: l'accès est gratuit uniquement jusqu'au 30 juin. Passé cette date, il faudra payer un abonnement pour naviguer encore dans cette bibliothèque. Donc, s'il y a des fans dans la salle, hâtez-vous de visiter son site!

Pour les fans du Young, c'est par ICI

Déjà lu?