Une ex-magistrate accuse Stéphane Moreau d'avoir tenté de la corrompre

Après les affaires Publifin, Ogeo et Nethys, l'ex-bourgmestre de Ans n'est pas encore sorti de la tourmente. Le Soir révèle ce vendredi que Stéphane Moreau aurait tenté de convaincre une magistrate afin que celle-ci intercède en sa faveur dans le dossier Tecteo, dossier concernant l'une des entreprises dont Moreau était l'administrateur.

Cela fait de nombreuses années que Stéphane Moreau se trouve dans le viseur de la justice. Jusqu'ici, l'ex-administrateur d'au moins 18 institutions de la région liégeoise a toujours réussi à passer entre les mailles du filet.

Il a certes quitté le Parti socialiste (PS), la tête de Publifin, son poste de bourgmestre à Ans et revu son salaire à la baisse mais jusqu'ici, il s'en sortait plutôt bien. C'était sans compter sur le témoignage de Nadine Jamar, ancienne magistrate fédérale aujourd'hui à la retraite.

"Quand on m’a fait cette proposition, je me suis levée de table comme une furie, j’ai voulu payer mon repas mais la note avait déjà été réglée", explique Jamar au Soir. C'était en 2012, au Gavin, un restaurant de la région liégeoise.

Beau-fils

Ce soir là, Stéphane Moreau aurait demandé à Jamar d'intercéder en sa faveur auprès du juge Phillipe Richard, "que je connais bien et qui instruisait alors le dossier Tecteo", confie l'ex-magistrate au Soir. En échange, il promettait d'offrir au beau-fils de Jamar un poste dans sa société Tecteo, ce groupe actif dans les secteurs de l'énergie et des télécommunications aujourd'hui renommé Nethys.

Stéphane Moreau a fait savoir, par les voix de son porte-parole et de son avocat, qu'il démentait toute tentative de corruption. Me Jean-Dominique Franchimont, avocat de Moreau, dénonce un témoignage tardif qui ne viendrait que s'ajouter à un dossier déjà confus et il remet en question la validité de ces accusations.

La majorité des charges contre Moreau liées au dossier Tecteo ont aujourd'hui été abandonnées. Mais l'ex-élu socialiste est encore embourbé dans le dossier Ogeo, un fonds de pension dont il était le président et au sein duquel des transactions un peu louches ont été observées. Cette histoire de tentative de corruption tombe mal pour celui qui parvenait presque à ressortir indemne de plusieurs années de collision avec la justice.

Déjà lu?