Brace yourself, voilà ce qui t'attend aujourd'hui suite à la grève des services publics wallons

C'est en Wallonie que ça va coincer aujourd'hui. La CGSP et la CSC ont décidé de s'allier pour faire grève aujourd'hui. Objet de cet arrêt de travail? Montrer leur désaccord avec le gouvernement wallon en place depuis l'été dernier et dénoncer le manque de concertation sociale. Mais bref, concrètement, comment ça va se passer aujourd'hui? 

En ce qui concerne les arrêts de travail annoncés en début de semaine par la CSC et la CGSP, ils viennent de plusieurs services différents, tous issus de la fonction publique.

Premièrement, c'est la CGSP qui a lancé un préavis de grève de 48 heures (30 novembre et 1er décembre). Cet arrêt de travail concerne la SRWT, la société qui gère le groupe TEC, de transports publics. Pourquoi? Le syndicat socialiste (CGSP) veut montrer son désaccord face à la nouvelle majorité du gouvernement de Willy Borsus en Wallonie. Notamment par rapport à ces problématiques: la volonté du gouvernement de sanctionner financièrement les travailleurs qui participent à des mouvements de grève dits "sauvage", mais aussi le service minimum dont ils ne veulent pas, en cas de grève.

Ce qui veut dire? Difficultés de mobilité pour les gens qui empruntent bus, trams et métro en Wallonie.

Plus précisément? Voici ce qu'on peut lire sur le site du TEC:

Hainaut: 30 % des bus seulement rouleront à Mons. Aux alentours, dans le Borinage, 50% d'entre eux rouleront et dans le Centre, quatre bus sur cinq n'assureront pas le service.

Brabant-Wallon: 70% des bus seront bien à leur poste dans le Brabant-Wallon. Voici ici la liste des bus qui ne rouleront pas.

Liège-Verviers: pas d'information plus claire que: les perturbations seront très importantes. Ce qui laisse entrevoir une paralysie complète du trafic dans ce coin de la Wallonie.

Charleroi: seuls 2 bus de la ligne 75, 1 bus de la ligne 91 et 2 bus de la ligne A roulent. Les métros ne circulent pas du tout, les stations sont fermées. Les dépôts de Jumet, Genson et Anderlues sont actuellement bloqués.

Namur: toutes les lignes devraient être touchées, sauf les 4 et 13, sur lesquelles tu pourras vraiment compter. Les lignes de bus 7, 18, 24, 29, 237, 451 rouleront normalement en théorie. Pour plus de précisions, c'est ici.

Luxembourg: le réseau fonctionnera de façon mitigée, mais le service devrait être assuré en bonne partie. Plus de précisions, ici.

Pour plus d'infos par rapport au réseau TEC, c'est ICI.

Mais aussi

Si les chauffeurs du groupe TEC seront en grève, les services publics wallons aussi ont décidé de suivre le mouvement. Les travailleurs du SPW, service public de Wallonie ont également décidé de se joindre au mouvement. Au Forem (Office wallon de la formation professionnelle et de l’emploi) et l'Aviq (Agence pour une vie de qualité), les sociétés de logement, l'IFAPME, ou même les écluses participeront également au mouvement. Ces services donc devraient être très sérieusement perturbés. Des actions sont aussi prévues dans les hôpitaux wallons.

Il n'est pas non plus à exclure que d'autres services affichent des perturbations pour soutenir leurs "collègues".

Une manifestation aura lieu à Namur, les manifestants partiront du boulevard du Nord pour se rendre à l'Elysette. Une délégation syndicale devrait rencontrer les membres du gouvernement wallon.

Déjà lu?