IKEA débarque dans les centres-villes, pour que les gens sans voiture puissent aussi manger des boulettes

Le fournisseur géant de meubles suédois s'apprête à entamer une nouvelle conquête: celle des centres-villes! IKEA veut mettre le focus sur l'implantation de nouveaux magasins plus petits et sur son e-commerce. Selon le CEO, c'est un nouveau tournant commercial pour IKEA. 

Depuis toujours, lorsque tu vas chez IKEA, tu prévois d'y aller en voiture. Car oui, les magasins aux couleurs jaune et bleu sont toujours situés en dehors des villes et l'accès en transport en commun est souvent chaotique. Et quand on n'a pas de voiture, ce n'est pas évident. C'est notamment pour cette raison que le groupe suédois a décidé de construire un nouveau business model et de s'adapter aux changements.

Mardi, le CEO d'Ikea, Jesper Brodin, s'est exprimé dans le Financial Times. Il a expliqué que la chaîne avait pour nouveau focus d'ouvrir des magasins dans les centres-villes. Des projets sont déjà en cours de réalisation, puisqu'à Greenwich et à Copenhague ces nouvelles formules de magasins ouvriront respectivement en 2019 et 2020. Le groupe est déjà en phase de test puisque des showrooms ciblés ont déjà été installés dans certaines villes. Notamment à Stockholm, où un showroom spécial cuisine a été ouvert, et un magasin spécial chambre à coucher a ouvert ses portes à Madrid. Le but est de tester certains concepts avant de lancer un produit fini.

Une réaction suite à une perte de profit

Ces déclarations du CEO arrivent au moment où IKEA révèle une forte baisse de ses bénéfices. Selon le groupe, cette baisse a notamment été causée par une réorganisation complète de la société. Cette baisse de profit s'expliquerait également par l'ouverture de plusieurs nouveaux magasins et le développement de leur e-commerce. Alors quoi de mieux que de nouveaux challenges pour redresser la barre?

IKEA a conscience des changements qui s'opèrent aujourd'hui dans les habitudes des gens. L'urbanisation et la numérisation font partie des nouveaux challenges à relever pour Ikea. C'est notamment pour cette raison que le groupe a décidé de mettre le paquet sur le développement de son commerce en ligne. Brodin a d'ailleurs déclaré au Financial Times que l'année prochaine, IKEA passerait peut-être par des sites comme Amazon ou Alibaba pour vendre sa marchandise.

Pour ce qui est des nouveaux concepts de magasins plus petits, Brodin est très clair: "Nous sommes excités de revendiquer le centre-ville". "Nous sommes déjà implantés dans certains parties des centres-villes, mais nous sommes surtout en dehors donc les opportunités sont clairement là" ajoute-t-il encore.

Déjà lu?