Avis de recherche: pourquoi les chips Lay's et les canettes Pepsi ont disparu au Colruyt? 

Mais t'es pas là, mais t'es où? (Pas là, pas là) Les chips Lay's, les canettes Pepsi ou encore les jus de fruits Tropicana ont disparu des rayons de Colruyt depuis plusieurs semaines! La raison? Une grosse dispute entre Colruyt et la multinationale PepsiCo. On t'explique tout. 

Il y a comme qui dirait de l'eau dans le gaz entre la chaîne de distribution, Colruyt et le groupe alimentaire PepsiCo détenant les produits des marques Pepsi, 7UP, Duyvis, Quaker, Lay's, Looza et Tropicana. Résultat? 29 produits sont manquants depuis plusieurs semaines chez Colruyt. Et les clients ne sont pas contents.

Colruyt confirme

Interrogée par le journal L'Echo, la porte-parole du groupe belge, Hanne Poppe explique: "Des discussions sont en cours et nous ne sommes pas encore arrivés à un consensus." Aucun détail supplémentaire ne sera donné car la porte-parole souhaite respecter son interlocuteur.

Une question de sous

Tu ne le sais peut-être pas mais il est fréquent d'avoir des tensions entre les supermarchés et les fournisseurs. Le problème, c'est que cette fois-ci, le différend est un peu plus important. La principale raison vient d'une fusion survenue l'été dernier, celle entre le groupe belge, Delhaize et le groupe néerlandais Ahold. Ensemble, ils sont devenus Ahold Delhaize, un groupe international du secteur de la grande distribution. Plus grand et donc plus important, Ahold Delhaize met ses fournisseurs sous pression pour que ceux-ci diminuent leur prix. Avec des prix réduits, Ahold Delhaize peut afficher des prix en magasin plus bas et du coup attirer des clients qui font d'habitude leurs courses chez Aldi, Lidl ou Colruyt. (Sans parler du fait qu'ils peuvent augmenter leurs bénéfices.) Évidemment, Colruyt n'a pas envie de se faire voler des clients, et réclame dès lors, des prix encore plus bas à ses fournisseurs.

Le problème, est que: quand Colruyt ou d'autres chaines de distributions importantes demandent à des petits producteurs de baisser leurs prix, ceux-ci n'ont pas d'autres choix que de s'exécuter. (plus tu es gros, plus tu as du pouvoir). Par contre, quand Colruyt demande à un groupe de la taille de PepsiCo avec des marques connues de diminuer ses prix, les choses ne sont pas aussi simples. Des négociations peuvent s'entamer et durer plusieurs mois, comme c'est le cas ici.

Il voudrait mieux que les choses se règlent vite, car les clients sont souvent plus fidèles à une marque qu'à un supermarché...

Déjà lu?