C'est reparti pour un tour: l'UE a voté pour que le glyphosate soit prolongé pour cinq ans

C'était ce lundi que les États membres de l'Union européenne étaient réunis pour voter la prolongation du glyphosate ou pas. Et ils ont voté en faveur du renouvellement de la licence du produit. Tu trouveras encore du Roundup dans les rayons des magasins pendant cinq ans.

Le glyphosate c'est une substance que tu retrouves dans les herbicides comme le Roundup notamment. Mais ce produit n'est pas sans risque: pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le glyphosate est même "probablement cancérigène". Par contre du côté de la Commission européenne, il n'en est rien. Elle plaide pour le renouvellement de la licence du produit.

En juin 2016, elle devait prendre une décision car le brevet de commercialisation du produit se terminait et elle avait décidé de prolonger la licence pour 18 mois jusque mi-décembre. Et nous y voilà. Le 9 novembre dernier, tous les États membres de l'UE s'étaient penchés sur le sort du glyphosate mais sans parvenir à se mettre d'accord sur le renouvellement de la licence. Quatorze États étaient pour, neuf contre, et cinq se sont abstenus.

L'Allemagne a tranché

Ce lundi, les États membres se penchaient encore une fois sur le sort du glyphosate durant un comité d'appel. Pour qu'il soit renouvelé, il devait y avoir une majorité qualifiée. Soit 55% des États membres de l'UE mais qui représentent au moins 65% de la population. Et cette fois, c'est passé. La substance a été renouvelée pour cinq ans. Dix-huit pays ont voté en faveur du produit, neuf s'y sont opposés et un pays s'est abstenu. La Belgique a une nouvelle fois voté contre. C'est aussi le cas de la France et de l'Italie. Mais l'Allemagne, qui s'était abstenue lors du vote précédent a voté "pour" cette fois.

Denis Ducarme, le ministre de l'agriculture (MR) voulait que ce renouvellement soit accompagné d'un "phasing out" mais ce n'est pas le cas. Il "déplore extrêmement vivement qu'aucune disposition ne mettant en place un 'phasing out' du glyphosate ni aucun budget pour financer des alternatives n'aient été prévus" selon ce que sa porte-parole à indiqué l'agence Belga.

Un rapport truqué?

Une ONG autrichienne vient de faire une énorme découverte rapporte le Monde. L'ONG, Global 2000, a révélé que des passages entier qui se trouvent dans le rapport d’évaluation officiel sur la toxicité du glyphosate étaient exactement les mêmes que ceux qui se trouvent dans le rapport de Monsanto, le producteur de Roundup. Et bien sûr, ces passages sont ceux qui tentent d'innocenter le glyphosate...

Déjà lu?