Ce sera l'arme fatale de la Belgique: la France flippe de David Goffin avant la finale de la Coupe Davis

La Belgique défie la France à partir de ce vendredi en finale de la Coupe Davis à Lille. Et on ne va pas se le cacher, le principal atout belge, ce sera David Goffin, qui débarquera en pleine confiance après sa finale aux Masters. Et ça, les joueurs et les médias français le savent.

"Le nouveau roi belge" ou "Le Belge qui fait trembler les Bleus": on ne sait pas si c'est une méthode pour lui foutre la pression, mais la presse française est fan de David Goffin depuis quelques jours. Il faut dire que le nouveau numéro 7 mondial s'annonce comme l'arme fatale de la Belgique face à la France en finale de la Coupe Davis, de vendredi à dimanche à Lille, où il arrivera plein de confiance après sa finale aux Masters à Londres.

"L'un des meilleurs joueurs au monde"

C'est donc normal que les joueurs français flippent un peu de lui. "On aura un Goffin au top du début à la fin, même s'il doit jouer trois matches", a ainsi prévenu Richard Gasquet dans les colonnes de l’Équipe. "Quand tu bats des joueurs comme ça (coucou Federer et Nadal), c'est que tu joues incroyable."

Jo-Wilfried Tsonga, numéro 1 français, se méfie aussi beaucoup de Goffin: "Il est mieux classé que nous et ce n'est pas la première fois qu'il est en forme. Là, il se trouve que les planètes s'alignent et c'est génial pour lui."

Pour Lucas Pouille, l'un de ses potes dans le camp français, le Belge est "l'un des meilleurs joueurs au monde", rien que ça. La légende Yannick Noah, capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, sait aussi que son équipe aura fort à faire face à Goffin: "Aujourd'hui, tu as Goffin qui a l'air complètement au bout du rouleau pour le dernier tournoi et dont le parcours est juste incroyable. Il va générer, emmagasiner beaucoup de confiance".

Goffin sera au taquet

Bon, tout ça, ça fait beaucoup d'éloges sur les épaules de notre David national. Mais les joueurs français ne vont pas débarquer en victimes face à lui. Car comme le résume Richard Gasquet: "Ça reste un joueur incroyable mais on est tous capable de le battre, aucun doute là-dessus". D'ailleurs, tous les Français espèrent que Goffin va débarquer à Lille sur les rotules après son tournoi de dingue à Londres. "On sait que c'est toujours difficile d'enchaîner les tournois", prévient Tsonga.

Bon, désolé les gars, mais Goffin semble plutôt chaud pour remporter la première Coupe Davis de l'histoire de la Belgique. "Je ne m'inquiète pas. Avec l'ambiance, l'adrénaline qu'il y a avant l'évènement, le stress d'avant-match, ça va me donner de l'énergie. Il y aura peut-être de la fatigue nerveuse, mais quand on se rapproche du match, je sentirai l'adrénaline qui va me rebooster, me remettre dedans. (...) Je serai au taquet", a-t-il prévenu dans l’Équipe.

C'est tout ce qu'on lui demande: tout donner pour remporter au moins un simple, voire les deux, histoire que la Belgique fasse trembler tout le stade Lille jusqu'à dimanche face à la France. Et dans le pire des cas, on pourra toujours compter sur notre Steve Darcis national. Come on Belgium!

Déjà lu?