Bad buzz pour Apple: des iPhones X ont été assemblés par des lycéennes chinoises qui travaillaient 11 heures par jour

Des lycéennes chinoises se sont retrouvées à travailler 11 heures par jour pour assembler des iPhones X d'Apple dans le cadre de leur stage. C'est ce que révèle une enquête du Financial Times. Bien sûr, tout cela flirtait avec la légalité. Gênant.

Si tu t'es senti exploité durant un de tes stages, ce n'est rien comparé à l'expérience vécue par six lycéennes chinoises, âgées de 17 à 19 ans. Dans le cadre de leurs études à la Zhengzhou Urban Rail Transit School, elles se sont retrouvées envoyées en stage chez Hon Hai Precision Industry, un fournisseur d'Apple plus connu sous le nom de Foxconn, en septembre dernier. Ce n'était pas leur choix, mais il leur a été conseillé d'effectuer ce stage si elles voulaient valider leur année...

11 heures par jour

Là-bas, elles assurent qu'elles devaient travailler 11 heures par jour pour assembler les pièces des iPhones X, histoire de répondre à une forte demande pour le nouveau bébé d'Apple. Déjà, cette mission n'avait bien sûr rien à voir avec leurs études. Et elle était surtout illégale, alors que le temps de "travail" des stagiaires est limitée à 40 heures par semaine en Chine.

Ce genre de travail n'a surtout rien à voir avec un vrai stage: l'une d'entre elles raconte qu'elle a assemblé jusqu'à 1.200 caméras sur des iPhones X en une journée. C'est ce que révèle l'enquête du Financial Time, largement relayée dans la presse US. Foxconn s'est défendu et a assuré que les stagiaires ne représentaient qu'un faible pourcentage de sa main-d’œuvre et que ceux -ci ne travaillaient jamais plus de 40 heures par semaine.

Après avoir refusé de répondre à ces accusations, Apple a de son côté balancé un communiqué:"Nous avons découvert que des stagiaires travaillaient à plein temps chez un fournisseur en Chine. Il nous a été confirmé que les étudiants travaillaient volontairement, recevaient une compensation et avaient des avantages, mais ils ne devaient pas être autorisés à travailler à temps complet". Pas sûr toutefois que les stagiaires aient reçu assez d'argent pour s'offrir à la fin un iPhone X à plus de 1.000 euros...

Déjà lu?