Greenpeace a décidé de troller Coca-Cola et crée une parodie de ses célèbres pubs de Noël 

"All I want for Christmas is youuuuuuuu", tout le monde a en tête les célèbres publicités de Noël de Coca! Le Père-Noël tout joufflu dans son camion plein de lumières, les sapins incroyables... Yes! Eh bien, Greenpeace a voulu troller le genre et utiliser cette tradition pour dénoncer la production de bouteilles en plastique de Coca-Cola. 

L'ONG pour la protection de l'environnement frappe fort en termes de communication ces temps-ci. Greenpeace UK a publié il y a quelques jours un spot publicitaire parodique de ces célèbres pubs pour Coca-Cola. Greenpeace a déclaré que le but était "de profiter de ce gros coup de communication de Coca à cette période de l'année" pour mettre en avant les déchets qui viennent de leurs bouteilles en plastique.

La vidéo montre une série de familles heureuses en période de Noël avec des déchets Coca-Cola subtilement intégrés dans ces différentes scènes heureuses de la vie. À la fin du spot, on voit un camion rempli de déchets en plastique avancer sur la plage pour finalement arriver au bord de la mer. À son bord, un gars déguisé en Père-Noël qui boit une bouteille de Coca et la jette ensuite dans la mer. Le slogan de la fin est: "Don't let Coke choke our oceans", en d'autres mots: "Ne laissez pas Coca étouffer nos océans".

Coca-Cola a une grande responsabilité

12 millions de tonnes de plastique sont déversés dans l'océan chaque année, ce qui revient à un camion déversé chaque minute. Une fois dans les océans, le plastique devient un vrai danger pour les animaux marins qui peuvent s'étrangler avec les déchets en les confondant avec de la nourriture. Selon GreenPeace, à lui seul, Coca-Cola produit chaque année plus de 110 milliards de bouteilles de plastique à usage unique, soit 3.400 par seconde.

Greenpeace a voulu dénoncer le fait que si la marque est associée à un moment de fête, elle peut aussi être associée à des images horribles. Selon l'ONG, en tant que grande entreprise, le Coca a une grande responsabilité et devrait être le premier à investir dans de nouvelles alternatives réutilisables et innovantes.

Voilà le post Facebook de Greenpeace UK:

Déjà lu?