Hôtel de luxe et passage à la Maison-Blanche: les dindes graciées par Trump pour Thanksgiving vont avoir la belle vie

Comme chaque année, le président des États-Unis va gracier deux dindes pour fêter Thanksgiving. En plus de s'offrir un petit voyage à la Maison-Blanche pour faire un petit coucou à Donald Trump, leur sauveur, elles ont aussi le droit de dormir à l'hôtel avant de finir leurs jours paisiblement dans une ferme.

Des centaines de milliers de dindes vont être scalpées dans tous les États-Unis, afin que les Américains se remplissent la panse pour Thanksgiving. Mais au moins deux vont voir la vie sauve. Et pour ça, elles pourront dire merci au président des États-Unis.

Comme ses prédécesseurs, Donald Trump va avoir "l'honneur" de gracier deux dindes, le 22 novembre. Une tradition instaurée en 1989 par papa George Bush Senior, qui a pris exemple sur John F. Kennedy, premier président américain à avoir ramener une dinde la Maison-Blanche pour la gracier en 1963.

200€ la chambre

En attendant de faire un petit tour à la Maison-Blanche mercredi, les deux dindes ont débarqué à Washington DC. La Maison-Blanche a balancé les premières photos des énormes volatiles assis tranquillement... dans une chambre au Williard Hôtel (voir ci-contre). Si tu veux y dormir, sache que c'est quasiment 200€ minimum la nuit.

Les chambres ont donc été aménagées, avec par exemple des copeaux de bois au sol, histoire qu'elle fassent leurs besoins dessus. Les médias US ne disent pas combien de temps met l'odeur à disparaître toutefois.

Donald Trump va leur donner un nom

Mais c'est la tradition et les deux dindes vont pouvoir tranquillement se reposer avant d'avoir à supporter les flashs des photographes dans les heures à venir.

Enfin, une seule va avoir droit de faire coucou à Trump devant les journalistes: l'autre est là seulement en renfort, au cas où la première aurait des soucis de santé. On ne sait jamais. Mais elle aussi sera officiellement graciée et aura la vie sauve. Les deux dindes se verront donner un nom par Donald Trump et prendront ensuite la direction de Virginia Tech, dans une ferme où elles retrouveront les dindes graciées l'an dernier par Barack Obama.

Et où elles pourront finir tranquillement leur vie en profitant de leur petite célébrité.

Les dindes ont fait leurs premières photos à Washington DC

© Getty Images

Elles vont suivre les traces de leurs glorieuses ainées

© Getty Images

© Getty Images

© Getty Images

Lire aussi: