Tu comptes aller voir la Belgique à la Coupe du Monde en Russie? Voici combien le voyage te coûtera tout compris

Du 14 juin au 15 juillet 2018. Si tu n'as plus que cette date en tête et que tu comptes bien aller voir la Belgique briller à la Coupe du Monde en Russie, voici quelques infos importantes sur le budget à prévoir pour le voyage. Hélas, la Russie est un pays énorme et les stades sont très éloignés, il te faudra donc claquer beaucoup de thune en vols locaux. Rassure-toi, la vie sur place n'est pas très chère. Faisons les comptes ensemble pour voir à quel point ton portefeuille va souffrir.

L'agence de voyage en ligne TravelBird a anticipé les frais pour toi et calculé la somme approximative que tu devras dépenser pour le voyage. Elle a pensé à tout et pris en compte les prix des billets d'avion, des tickets des matchs, de l'hébergement, ainsi que les dépenses en extra sur place (bouffe, boissons, transport, etc.). En fonction de ton budget (plus ou moins large), l'agence a établi deux formules de coûts: Standard ou VIP.

Le billet d'avion

Avant tout, il faut d'abord penser à comment aller en Russie depuis la Belgique. Pour cela, TravelBird a pris la moyenne des prix pour un billet aller-retour Belgique-Russie, à partir des comparateurs Google Flights et Russian Airport Data qui calculent les vols de tous les aéroports internationaux belges et russes.

Résultat? En fonction de ton budget, tu devras débourser de 296,61 euros (si tu optes pour la classe économique) à 1.544,62 euros (si tu préfères voyager en classe business).

Hôtel, vols locaux, billets de stade et dépenses additionnelles

Une fois sur place, tu devras également penser à te loger, à voyager de stade en stade, à manger et boire, et bien sûr aux tickets des matches!

À mesure que la compétition évoluera, le budget que tu devras prévoir ne sera, bien évidemment, pas le même. En phase de groupes, le budget Standard total calculé par l'agence est de 2.142 euros: 778 euros pour l'hébergement (en hôtels 3 étoiles), 120 euros pour les vols locaux, 277 euros pour les billets des matches (de catégorie 3) et 967 euros pour les dépenses additionnelles. Si tu souhaites un peu plus de luxe, pour le budget VIP, tu devras débourser 4.663 euros: 1.750 euros pour l'hébergement (en hôtels 5 étoiles), 940 euros pour les vols locaux, 560 euros pour les billets de matches (de catégorie 1) et 1.413 euros pour les dépenses additionnelles.

En 1/4 de finale, les prix sont plus élevés

Lors des huitièmes de finale, ce budget est bien moindre, puisque la période de jeu est plus courte. Pour le Standard, il faut prévoir 760 euros en tout. Et pour la formule VIP, compte 1.881 euros.

Pour les quarts de finale, même topo. Il faut prévoir, en tout pour un budget Standard, 668 euros. Et pour un budget VIP: 1.711 euros.

En demi-finale, la pression monte, la compétition est plus acharnée, et donc les prix s'envolent inévitablement. Pour le budget Standard, prévois 922 euros. Et pour le budget VIP: 2.415 euros.

En finale, les prix diminuent quelque peu, puisqu'il n'y a plus que deux nations qui devront se disputer. Compte, pour le budget Standard, 703 euros. Et pour le budget VIP: 1.896 euros.

Réserve le plus tôt possible

Enfin, il y a une date qui pèsera très fort dans la balance: le 1er décembre, jour du tirage au sort des groupes. En fonction des résultats, le budget que tu devras allouer à ton voyage pourra être du simple au double. Selon le groupe (de A1 à H4) dans lequel la Belgique sera tirée, tu risques d'ailleurs de payer jusqu'à 24 % en plus que les supporters d'autres pays.

Eh oui, la Russie est un très grand pays et les villes qui accueilleront les matches sont plus ou moins très éloignées l'une de l'autre. De Moscou à Saint-Pétersbourg, par exemple, il y a plus de 700 kilomètres. Pire encore, de Kaliningrad à Ekaterinbourg, il y a plus de 3.000 kilomètres! Autant dire qu'il te faudra probablement prendre un ou plusieurs vols locaux pour suivre l'équipe belge de match en match.

Un bon conseil donc: réserve toutes les étapes de ton voyage (y compris les tickets des matches) le plus tôt possible. "En raison des algorithmes de tarification complexes des compagnies aériennes et des hôtels, les prix des billets d'avion et des nuitées en chambre d'hôtel peuvent augmenter de 25 % par mois après le tirage au sort, et jusqu'à 150 % d'ici avril", constate l'agence sur son site internet. En plus, les capacités d'accueil des stades ne sont pas toutes les mêmes. Du coup, le mieux est de ne pas attendre le 1er décembre... et bien sûr de croiser les doigts pour que la Belgique dispute les matches que tu as choisis.

Sur ce, commence déjà à économiser!

Déjà lu?