"Un ordre illégal": en cas d'attaque nucléaire en Corée du Nord, l'armée américaine n'obéirait pas à Donald Trump

Le Général John Hyten, qui est responsable du Commandant stratégique de l'armée américaine, a affirmé hier qu'il n'obéirait pas à un éventuel ordre de Donald Trump d'effectuer une frappe nucléaire sur la Corée du Nord. Tout simplement parce que, selon lui, c'est "illégal" et qu'il risquerait "la prison à vie".

Donald Trump a la Corée du Nord dans le viseur. Depuis son entrée en fonction, le président américain multiplie les avertissements et menaces enflammés à l'égard de Pyongyang, qui a effectué son 6e essai nucléaire début septembre et se targue d'être capable d'envoyer un missile balistique intercontinental (ICBM) jusque sur le sol américain. Il n'hésite d'ailleurs pas non plus à traiter le leader nord-coréen Kim Jong-un de "fou", d'"homme fusée" et de "petit gros". Tout en lui promettant "le feu et la colère" américains, voire de "détruire totalement" son pays en cas d'attaque.

Des déclarations à répétition qui choquent la communauté internationale et font craindre un conflit armé entre les deux pays. Mais si Trump venait à donner l'ordre de frapper la Corée du Nord, il n'est pas sûr que l'armée américaine lui obéisse. C'est, en tout cas, ce qu'affirme le responsable du Commandement stratégique des États-Unis (Stratcom) et chef de l'arsenal nucléaire, le Général John Hyten.

"Nous ne sommes pas stupides"

"Je fournis des conseils au président, il me dira quoi faire", a-t-il expliqué lors du Forum de Halifax sur la sécurité internationale, ce samedi à la Nouvelle-Écosse au Canada. Mais "nous [ndlr: l'armée américaine] ne sommes pas stupides. Nous pensons beaucoup à tout cela. Quand vous avez cette responsabilité, comment ne pouvez-vous pas y penser?", a-t-il répondu sur la capacité des États-Unis d'entrer dans un conflit armé avec la Corée du Nord.

"Si c'est illégal, devinez ce qui se se passera? Je dirai: "Monsieur le Président, c'est illégal". Et devinez ce qu'il fera? Il dira: "Qu'est-ce qui serait légal?" Et nous discuterons alors des options, en fonction de nos capacités à répondre à telle ou telle situation. C'est comme ça que ça marche, ce n'est pas si compliqué", a-t-il rassuré, après avoir été interrogé sur la capacité du président américain à lancer une telle attaque nucléaire.

"Vous risquez la prison à vie"

En cas d'ordre illégal donné par Trump, l'application de scénarios alternatifs est donc tout à fait normal et une pratique courante pour l'armée américaine. "C’est une mission militaire et une fonction militaire", a-t-il précisé, tout en soulignant que selon le code de l’armée "si vous exécutez un ordre illégal, vous irez en prison, et vous risquez la prison à vie". Or, une guerre nucléaire ferait partie de ce qu'il appelle un "ordre illégal".

Son prédécesseur, le général à la retraite Robert Kehler, tenait d'ailleurs les mêmes propos mardi dernier lors d'un débat au Congrès sur les limites du pouvoir du président des États-Unis. L’armée est "obligée de refuser de suivre un ordre illégal", avait-il déjà rappelé.

Eh non, Donald Trump n'est pas au-dessus de tout le monde!

Déjà lu?