Jan Jambon suite aux évènements de la Monnaie: "Si on regarde les images, on voit un certain type de jeunes"

Le ministre de l'Intérieur a forcément réagi hier après les émeutes qui ont éclaté hier sur la place de la Monnaie dans le centre de Bruxelles. Pour lui, il est important "de rappeler l'ordre et de punir sévèrement les fauteurs de trouble". Il a aussi déclaré sur le plateau de Terzake, une émission qui décortique l'actu en Flandre: "si on regarde les images, on voit un certain type de jeunes".

Comme Jan Jambon (N-VA) est ministre de l'Intérieur, on le rappelle, il est responsable de la Sécurité dans notre pays, et de l'ordre public. Il a donc condamné largement les émeutes qui ont à nouveau eu lieu hier dans le centre de la capitale. Pour rappel, Vargass92, un youtubeur connu dans notre pays, avait appelé ses fans à se rassembler pour tourner une nouvelle vidéo. Le rassemblement, non autorisé par la police a pris de l'ampleur, a dégénéré et la police a dû intervenir. Un affrontement a à nouveau pris place entre les jeunes et la police, des voitures et des vitrines de magasins ont été endommagées. La paix est revenue quelques temps après, et 31 personnes ont été arrêtées, dont l'instigateur du rassemblement, Vargass92.

Jan Jambon vise "un certain type de jeunes"

En interview sur la chaîne flamande Canvas, Jan Jambon a exprimé son avis sur les récents évènements. "Nous devons rappeler les gens à l'ordre, car ce sont des comportement qui sont inacceptables dans notre société". "Comment se fait-il qu'à trois jours d'intervalles, il y ait ce genre d'émeutes? Samedi, il ne faut pas faire un dessin: c'était une fête à l'occasion du Maroc. Aujourd'hui, si on regarde les images, on voit quand même que c'est un certain type de jeunes" a déclaré le ministre N-VA Jan Jambon.

"Les services de sécurité ont très vite maîtrisé la situation" a expliqué Jan Jambon. "Mais s'il suffit que les gens se rassemblent pour que ça tourne mal, il y a un problème fondamental. Il faut vraiment se demander ce qui se passe quand on voit de telles émeutes se dérouler deux fois en trois jours". Interrogé par la VRT également, Jambon a expliquer que ce qui était devait préoccuper maintenant, c'est de comprendre comment ces jeunes ont la volonté de se retourner contre notre société, "une société où ils ont reçu tellement de chances".

La N-VA veut interdire tout rassemblement à Bruxelles

Pour la N-VA, des émeutes comme il y en a eu le week-end dernier et hier mercredi à la Monnaie, c'est trop. Le député fédéral N-VA, Koeanraad Degroote s'est exprimé mercredi, il veut l'interdiction des rassemblements à Bruxelles, "au moins pour la semaine prochaine".

Le député a réagi en expliquant qu'il fallait "à présent utiliser tous les moyens possibles afin de garantir l'ordre public", peut-on lire dans La Libre. "S'il y a un manque d'effectifs, on peut demander des renforts à la police fédérale. En outre, une interdiction des rassemblements peut-être nécessaire, surtout dans les zones précaires." Pour lui, interdire les rassemblements, au moins pour la semaine prochaine est nécessaire "afin que le calme puisse revenir".

Déjà lu?