Squatter la bande du milieu, oublier l'usage du cligno': voici les comportements les plus relous sur la route

Aujourd'hui, c'est la Journée nationale de la sécurité routière, et pour l'occasion Vias (nouveau nom de l'IBSR) a sorti une enquête qu'elle a menée pour identifier les comportements les plus irritants des conducteurs sur la route dans notre pays. Les résultats montrent que ceux qui squattent la bande du milieu sur l'autoroute sont ceux qui remportent la palme!

Tu es du genre à ne jamais te rabattre sur la bande droite et squatter la bande du milieu sur l'autoroute? Eh bien désolé de te l'apprendre, mais tu fais partie des conducteurs les plus détestés de Belgique.

VIas Insitute, le nouveau nom de l'IBSR (Institut Belge de la Sécurité Routière), a décidé de mener une enquête sur un échantillon représentatif du peuple belge pour connaître quelles sont les habitudes de conduites les plus énervantes sur nos routes.

L'enquête a effectué plusieurs classements des différents comportements selon différents critères. D'abord, au niveau de toute la Belgique, de la Wallonie et de Bruxelles mais également par province. L'enquête a aussi différencié les comportements sur l'autoroute et en agglomération.

Voici un tableau récapitulatif des données sur autoroute:

© Vias Institute

Selon ces chiffres, il n'y a aucun doute, "rester sur la bande du milieu au lieu de se rabattre" est à l'unanimité le comportement le plus énervant sur autoroute. 27% des Belges s'entendent sur ce point, mais également 36 % des Wallons et 34 % des conducteurs bruxellois. Pour la suite du podium, c'est mitigé, les Belges de manière générale trouvent que ceux qui talonnent les autres conducteurs sont plus plus chiants, tandis qu'en Wallonie, c'est le non-usage des clignotants qui est visé. À Bruxelles, c'est le fait de slalomer entre les voitures qui pose problème en deuxième position. Et en ce qui concerne le troisième comportement irritant, ce sont les clignotants pour la Belgique, le fait de rouler trop vite en Wallonie et le téléphone au volant pour Bruxelles.

Voici maintenant, le tableau représentant les comportements irritants en agglomération:

© Vias Institute

Pour ce qui est de la circulation en agglomération, ce qui énerve le plus les automobilistes, c'est le fait de ne pas mettre son clignotant. Ce comportement compte pour la Belgique, et pour la Wallonie. À Bruxelles en revanche, c'est le fait de rester au milieu d'un carrefour et tout bloquer qui énerve le plus, mais le cligno' reste quand même à la deuxième position. Le GSM au volant, typique, est ce qui énerve les Wallons et les Belges de manière générale en second lieu. Ce qui représente pour les Bruxellois, le troisième comportement.

Différences d'agressivité par province

Ce qui est comique dans les résultats de cette enquête, c'est de remarquer que les comportements ne sont pas les mêmes selon qu'on se trouve dans une province ou une autre. L'enquête de l'institut Vias a aussi récolté des données pour analyser l'agressivité dans la circulation. "Plus d’1 Belge sur 2 (57%) dit avoir été victime d’agressivité dans le trafic au cours de l’année écoulée. Il s’agit la plupart du temps de coups de klaxon (28%), de gestes obscènes (28%) ou d’injures (27%) mais dans 2% des cas, il s’agit d’agression physique", peut-on lire sur le site de Vias.

Il semblerait que ce soit à Liège que ça chauffe le plus, puisque 43 % des Liégeois disent avoir déjà été victime d'agressivité verbale. Ce pourcentage est deux fois plus élevé que dans des provinces comme le Luxembourg ou Namur.

Les Flamands sont plus peace

Les Flamands et les Wallons, ce n'est donc pas la même chose sur les routes. D'après l'enquête, plus d'un Flamand sur deux déclare qu'il n'a pas été victime d'agressivité dans la circulation au cours de l'année écoulée. Or, les Wallons ne sont que 33 % à déclarer la même chose et seulement 28 % à Bruxelles.

En plus de la classification des comportements irritants, l'enquête a également pu établir un lien direct entre le comportement agressif des gens et leur implication dans un accident: "Les conducteurs souvent ou quotidiennement agressifs ont été deux fois plus impliqués dans un accident ces trois dernières années que ceux qui se montrent rarement voire jamais agressifs."

Alors, après tout ça, est-ce que tu as des choses à revoir dans ta conduite?

Déjà lu?