On ne se ferait pas un peu chier devant TPMP? Comment l'émission est devenue presque trop classique

opinionAprès avoir enchaîné les polémiques sur la fin de sa dernière saison, Touche Pas à Mon Poste et Cyril Hanouna semblent s'être calmés. Mais l'émission doit faire face à d'autres difficultés: les nouveaux chroniqueurs ont du mal à faire oublier ceux qu'ils ont remplacés, et les audiences de la bande à "Baba", même si elles sont toujours bonnes, sont loin d'être au niveau des records des derniers mois. Comment expliquer ça?

Soyons clairs tout de suite: Touche Pas à Mon Poste reste l'une des émissions incontournables du paysage audiovisuel. Quoi qu'en disent leurs détracteurs, Cyril Hanouna et sa bande continuent de faire marrer des centaines de milliers de personnes chaque jour. Mais il ne faut pas se le cacher: "Baba" et les siens séduisent un peu moins et font moins parler d'eux, en bien comme en mal.

Battu par Quotidien

Il suffit de se pencher sur les audiences pour vérifier ce "désamour". TPMP est généralement au coude à coude voire battu par Quotidien et Yann Barthès, à l'antenne sur la même tranche horaire.

Depuis la fin des vacances de la Toussaint, c'est même généralement Quotidien qui est en tête des audiences, pour quelques dizaines de milliers de personnes. Pire encore: en France, TPMP a dernièrement été battu par C à Vous, diffusé en même temps sur France 5!

Alors bien sûr, c'est loin d'être la catastrophe: Baba rassemble toujours plus d'un million de personnes devant leur écran chaque soir. Mais ces résultats sont bien loin de ses records historiques, établis lors de la dernière saison de l'émission. Et ça, ça fait mal.

Moins de polémiques à TPMP

Il y a d'abord une explication très simple à ces chiffres: ces derniers mois, Hanouna et sa bande se sont calmés. Il y a donc moins de polémiques à TPMP. Et ces polémiques pouvaient pousser quelques "curieux" à se brancher sur l'émission en attendant le moment fatidique où Jean-Michel Maire ou Baba allaient faire une grosse connerie.

Sauf que l'émission est dans l’œil du CSA depuis plusieurs mois après des polémiques à répétition et que le moindre dérapage sera sanctionné beaucoup plus sévèrement désormais. Même si ça n'a pas filtré, nul doute que ses boss ont dû demander à Cyril Hanouna de se calmer, histoire de ne pas se manger d'autres sanctions et de perdre encore plus d'argent. Le contenu de l'émission, qui a tenté de se renouveler pour cette nouvelle saison, peut également décevoir par moments. Les ficelles de TPMP commencent à être connues (c'est tellement facile de faire craquer Gilles Verdez) et les moments vraiment exceptionnels ou dingues sont trop rares désormais.

Même s'il est toujours aussi fou (heureusement), Baba ne dérape plus et fait des conneries qui ne risquent pas de lui attirer des ennuis et qui sont devenus presque classiques désormais. Son plus gros fait d'armes depuis le début de la saison? Sa guéguerre avec TF1. C'était gentil, c'était drôle, et le CSA n'a rien eu à dire. Pour l'instant, c'est en tout cas fini de voir des nouilles dans le slip de quelqu'un sur le plateau un canular malsain avec un homosexuel, ou un chroniqueur embrasser les seins d'une danseuse. Et c'est pas plus mal...

Trop de chroniqueurs

Les chroniqueurs, parlons-en d'ailleurs. Des "historiques" ont quitté l'équipe (Thierry Moreau, Enora Malagré), d'autres chroniqueurs "bankables" sont aussi partis (Capucine Anav) et Matthieu Delormeau s'est longtemps fait désirer. Et même si on retrouve toujours les anciens Gilles Verdez (qui peut en énerver plus d'un), Jean-Michel Maire, Jean-Luc Lemoine Camille Combal, ou Valérie Benaïm ou ceux arrivés l'année dernière et qui se sont déjà imposés comme Benjamin Castaldi ou Maxime Guény, il ne faut pas se le cacher: ce n'est pas pareil qu'avant.

Maintenant, il y a tellement de nouvelles têtes qui passent que c'est difficile de se souvenir de tout le monde et c'est compliqué pour les fanzouzes de s'y retrouver. Quelques nouveaux s'en sortent pas trop mal, comme Agathe Auproux ou Titoff. D'autres (coucou Yasmine Golotchoglova ou Dominique Farrugia) n'ont fait qu'une ou deux émissions sans que l'on sache pourquoi: ont-ils été jugés trop nuls ou n'ont-ils plus le temps ou envie de venir? Enfin, certains sont moins charismatiques ou drôles, tout simplement, et il est difficile de s'attacher vraiment à eux, il ne faut pas se le cacher.

Autant d'éléments qui font que depuis quelques mois, TPMP est rentré dans le rang et fait moins parler, sauf quand l'un de ses invités se fait remarquer. Touche Pas à Mon Poste est-elle devenue une émission de divertissement trop classique? Peut-être, mais ça suffit au bonheur des fanzouzes.

Déjà lu?