200 bourgmestres catalans viennent à Bruxelles aujourd'hui: que vont-ils faire?

200 bourgmestres de Catalogne vont débarquer dans les prochaines heures à Bruxelles. Prépare-toi à ce que ce soit un peu le bazar aujourd'hui du côté des institutions européennes. Mais que viennent-ils faire exactement? Voici leur programme.

Le leader de la Catalogne Carles Puigdemont et quatre de ses ex-ministres se sont rendus hier à la justice belge. Après avoir été entendus par le juge d'instruction, ils ont tous les cinq été remis en liberté conditionnelle, en attendant leur comparution devant la Chambre du conseil qui doit se faire dans les quinze jours. Mais la crise s'envenime en Belgique, PS et N-VA, surtout, mettant de l'huile sur le feu, dans des déclarations qui insupportent Madrid.

Du coup, quelque 200 bourgmestres catalans ont décidé, vendredi dernier lors d'une réunion conjointe, de faire un coucou à Bruxelles ce mardi pour prendre les choses en main. D'après le journal catalan La Vanguardia, ils seront là pour "expliquer eux-mêmes" la situation. Ils donneront donc des informations "de première main" sur ce qu'il se passe actuellement en Catalogne et sur le futur de la région indépendantiste, sur la destitution du gouvernement de Puigdemont et la dissolution du parlement catalan par Madrid, sur l'incarcération des huit ministres en Espagne, sur l’application de l’article 155 de la Constitution espagnole qui a permis de suspendre l'autonomie dont jouissait la région, ainsi que sur les violences policières qui ont eu lieu contre les électeurs catalans lors de la tenue du référendum.

Rond-point Schuman à 13 heures

Leur premier arrêt se fera au rond-point Schuman, où les bourgmestres se réuniront à 13 heures en face du Berlaymont, d'après les informations de La Libre. L'objectif? Être vu et entendu par l'Europe tout entière. Un peu plus tard dans l'après-midi, vers 17 heures, ils tiendront également une réunion au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (Bozar).

La Ville de Bruxelles aurait appris la nouvelle "en même temps que les médias", assure l'attachée de presse du bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS) à La Libre. Les détails de leur programme et la gestion de leur venue par la capitale restent donc un mystère.

Contre conférence de presse

Par contre, on sait déjà que les deux camps seront présents. Empresaris de Catalunya, une association qui regroupe 400 entrepreneurs contre l'indépendance de la région, organise également une réunion à 12h30 au Parlement européen. Ici, l'objectif sera d'"analyser la situation économique de la Catalogne" et probablement d'aborder les mêmes points que les bourgmestres catalans, mais du point de vue inverse. Josep Bou et Carlos Rivadulla, respectivement président et vice-président de l'association, seront présents, tout comme plusieurs eurodéputés.

Mais pas question de s'éterniser, l'aller-retour des Catalans se fera dans la journée.

Déjà lu?