Netflix ne travaillera plus avec l'acteur Kevin Spacey

La compagnie Netflix a annoncé qu'elle ne collabora plus avec l'acteur Kevin Spacey. La plateforme en ligne a assuré qu'elle ne participerait plus à la production de la série "House of Cards" si l'acteur continuait à figurer dedans. 

Suite aux différentes accusations contre l'acteur Kevin Spacey, Netflix a déclaré qu'il ne collabora plus avec lui. Le service de streaming a posé un ultimatum hier soir. "Netflix ne sera plus impliqué dans n'importe quelle production de House of Cards incluant Kevin Spacey. Nous allons continuer à travailler avec Media Rights Capital (la maison de production qui co-finance la série) pendant ce moment de battement pour évaluer comment nous allons aller de l'avant", a annoncé la plateforme de vidéo en ligne.

Netflix a aussi déclaré qu'elle ne collaborerait plus du tout avec Kevin Spacey à l'avenir, que ce soit pour n'importe quel film. "Nous avons décidé de ne plus produire le film Gore, qui était en phase de post-production et qui était un film incluant Kevin Spacey et produit par ce dernier". Ce film, à propos d'une relation entre un jeune homme et le célèbre écrivain américain Gore Vidal, devait sortir l'an prochain.

Cet ultimatum de la part de Netflix arrive après la série d'allégations faites à l'encontre de Kevin Spacey. Tout a commencé quand l'acteur Anthony Rapp a accusé Kevin Spacey de lui avoir fait des avances sexuelles à une soirée, alors que Rapp n'avait que 14 ans.

8 autres personnes

Ensuite, l'acteur principal de House of Cards en a profité pour annoncer qu'il était gay, tout en présentant ses excuses. Pas de bol, cette annonce n'est pas bien passé du tout. Depuis, d'autres personnes venant du milieu du cinéma ont porté plainte contre lui.

Depuis, les accusations fusent. Aux dernières nouvelles, huit autres personnes accusent Kevin Spacey de harcèlement et attouchement sexuels, prouvant par la même occasion que l'histoire d'Anthony Rapp n'était pas un cas isolé. Tous ont dénoncé des attouchements sans consentement ainsi que des commentaires vulgaires de la part de Kevin Spacey. Et la plupart des personnes visées étaient des jeunes hommes.

Reste à savoir si d'autres personnes vont porter plainte.

Lis aussi