L'Arabie Saoudite franchit un nouveau cap: les femmes vont être autorisées à assister à des évènements sportifs

Après avoir autorisé les femmes à conduire, l'Arabie Saoudite franchit un nouveau cap pour offrir plus de liberté aux femmes. En 2018, les femmes pourront assister "en famille" à des évènements sportifs dans la monarchie islamique. Car oui, pour le moment, les femmes ne peuvent pas pénétrer dans des enceintes sportives. 

Dès le début de l'année 2018, on verra pour la première fois des femmes dans trois stades d'Arabie Saoudite. C'est sur Twitter que l'Autorité générale du sport d'Arabie Saoudite a annoncé la nouvelle: "Début de la préparation de trois stades à Ryad, Jeddah et Dammam pour accueillir des familles à partir de début 2018" a-t-elle annoncé. C'est une décision qui intervient un mois après celle d'autoriser les femmes à conduire toute seule.

Indépendance

Tout a commencé quelques jours avant l'annonce du Roi Salmane, autorisant les femmes à conduire. Plusieurs femmes s'étaient alors installées dans un stade de Riyad à l'occasion de la fête nationale. Dès 2018, elles pourront donc réitérer cette expérience. Par contre, elles ne pourront le faire que séparées des hommes, car c'est toujours la coutume en Arabie Saoudite. C'est donc un deuxième coup dur pour les plus gros conservateurs du pays.

Cette mesure intervient dans un plan de réforme du pays qui a pour but d'être moins dépendant du pétrole, la principale source de revenu du pays. Le pouvoir saoudien tente alors de balayer certaines contraintes imposées aux femmes et de promouvoir des formes de divertissements quasi inexistants dans le pays. Le route est encore longue pour les femmes saoudiennes car par exemple, elles sont toujours soumises au système de tutelle qui oblige les femmes à demander l'autorisation à un homme pour réaliser des activités de la vie quotidienne. Si par exemple, une femme veut entreprendre une intervention médicale, elle doit avoir le feu vert de son frère. Quelle sera la prochaine étape?

Déjà lu?