Une blitzkrieg de Trump contre la Corée du Nord causerait des centaines de milliers de morts

Le président américain Trump a déclaré à plusieurs reprises que la force des troupes américaines était si grande qu'une guerre avec la Corée du Nord était imminente. Mais si la guerre éclate, elle pourrait prendre des centaines de milliers de vies en quelques jours, même si aucune arme nucléaire n'est déployée, conclut le service de recherche du Congrès américain.

Aussi court soit-il, un conflit entre les deux pays serait un v itable bain de sang. Les chercheurs mettent en garde de la possibilité que l'artillerie nord-coréenne puisse attaquer la capitale sud-coréenne de Séoul. Même si les Nord-Coréens n'utilisent que des munitions classiques, dans les premiers jours du conflit armé, on estime que "30.000 à 300.000 morts" pourraient tomber.

Selon le rapport, les Nord-Coréens peuvent tirer jusqu'à 10.000 pièces de munitions lourdes par minute. Donc, même si les Américains effectuent une attaque préventive suite aux déclarations nord-coréennes, il serait difficile d'empêcher un massacre à grande échelle.

Chine

C'est maintenant la première fois que ces conclusions sont également présentées au Congrès des États-Unis.

Selon les chercheurs, l'intervention militaire américaine ne devrait pas se limiter à la péninsule coréenne. "Si la Chine décidait de prendre part au conflit, les victimes pourraient encore augmenter", indique le rapport.

Déjà lu?