Et si Carles Puidgemont demandait l'asile politique... à la Belgique pour éviter d'être arrêté par Madrid?

Carles Puigdemont continue d'être en première ligne de la lutte pour l'indépendance de la Catalogne. Mais alors que Madrid pourrait à tout moment décider de l'arrêter, le président catalan réfléchirait à une solution pour éviter cela qui pourrait venir... de la Belgique!

Et si Carles Puigdemont demandait l'asile politique à la Belgique pour éviter de finir en prison? C'est une hypothèse très sérieuse avancée par la Vanguardia. Selon le journal catalan, Puigdemont pourrait débarquer à l'ambassade belge pour éviter d'être arrêté par Madrid, qui continue de vouloir bloquer l'indépendance catalane.

Ce qui n’est pas si surprenant, étant donné que la Belgique a été l’un des premiers pays de l’UE à appeler au dialogue entre Madrid et Barcelone. Ce qui n'a d'ailleurs pas plu à Mariano Rajoy et Madrid... De plus, le mouvement indépendantiste catalan peut compter sur la grande sympathie de la N-VA, qui fait partie de la coalition gouvernementale.

Il y a un petit problème

Le problème pour Puigdemont est que l’ambassade de la Belgique – comme celles de la plupart des autres pays membres de l’UE – est située à Madrid. Il est donc peu probable que le leader catalan puisse s’y rendre sans se faire arrêter.

S’il doit en arriver là, alors le consulat belge de la capitale catalane a peut être la solution. En effet, il bénéficie également de l’immunité. La police ne pourra pas venir l’arrêter à l’intérieur du consulat sans le consentement du consul. Puigdemont n’a même pas besoin de solliciter l’asile. Toute personne ressortissante de l’UE n’a pas besoin de demander l’asile pour résider dans un autre État membre de l’UE.

Jeudi, il est apparu que Puigdemont était toujours à la recherche de la formule magique qui lui permettrait d’éviter deux choses: premièrement, qu’il soit contraint de proclamer l’indépendance unilatérale de la Catalogne et d’autre part, qu’il doive organiser de nouvelles élections. Mais jeudi soir, il n’avait toujours pas trouvé la bonne formule...

Déjà lu?