Enregistrement des Blinds de The Voice Belgique saison 7: voici TOUT ce qu'on peut déjà vous dévoiler

Samedi 21 octobre, nous avons assisté à l’enregistrement des Blinds de The Voice Belgique saison 7. Nous avons pu découvrir la nouvelle brochette de coachs. Matthew Irons du groupe Puggy, Slimane et Vitaa ont rejoint la mama de l’émission alias BJ Scott. Verdict de ce premier aperçu de l’émission.

1. Il y a une belle complicité entre les nouveaux coachs même si …

Le seul changement probant de cette saison 7, c’est l’arrivée de 3 nouveaux coachs aux côtés de l’indétrônable BJ Scott, alias la mama de l’émission comme elle aime le rappeler. Matthew Irons, le chanteur-guitariste du groupe Puggy, Slimane vainqueur de The Voice France saison 5 et la chanteuse française, Vitaa ont désormais leurs noms sur les célèbres fauteuils rouges de l’émission.

Sans se connaître, il y a déjà une belle complicité entre eux et chacun semble avoir trouvé sa place même si Vitaa, nous a paru un peu plus effacée. Peut-être a-t-elle besoin de temps pour se dévoiler? S’il y en a un qui n’est pas du tout en retrait, c’est bien Slimane.

© Camille Hanot

Entre Matthew et Slimane c’est un peu la guéguerre mais la gentille guéguerre. D’un côté nous avons, Slimane: le charmeur comme Matthew aime le décrire. De l’autre côté, nous avons Matthew Irons: le moulin à paroles comme Slimane aime le rappeler. Tous les deux se lancent des petites piques mais rien de bien méchant. Ces taquineries risquent de marquer la saison 7 de The Voice en voici quelques-unes. De Matthew à Slimane: "Ce que tu dis, ce n’est que du vent", "Je ne voulais pas te ruiner tes chances". De Slimane à Matthew: "Avoue, tu as peur de moi", "Matthew va me détester", "Je vais te donner un conseil Matthew, écoute bien", "Belle façon de la part de Matthew de rappeler à tout le monde que je ne parle pas anglais."

Présente depuis la saison 1, BJ Scott n’est plus à introduire. "Elle est l’encyclopédie The Voice" déclare Slimane. Son expérience est d’ailleurs souvent soulignée et admirée par ses trois autres compatriotes. "C’est un buzz de conviction" déclare-t-elle. Et ses petites phrases cash nous font toujours sourire "C’est couilleux ce que tu as fait".

© Camille Hanot

2. Slimane est clairement le chouchou du public

Lors des Blinds, à chacune des pauses, le public se déchaîne pour réclamer à Slimane photos et autographes. Vêtu d’un bonnet (le pauvre, il fait super chaud) le beau gosse de la bande se prête au jeu avec le sourire et ce, pour le plus grand plaisir de ses fans. Certains d’entre eux ont fait beaucoup de route pour venir l’apercevoir à Liège. "On est parti à 8h du matin de Lille pour venir assister à l’enregistrement des Blinds" nous déclare une maman accompagnée de sa fille.

3. Il y a du potentiel dans les talents

On ne peut rien dire mais tout ce que l’on peut révéler c’est qu’il y a du potentiel du côté des talents. Et la production en est consciente, la preuve avec le slogan de l’émission: "Là où naissent les étoiles."

Au total, 108 candidats ont défilé devant les coachs lors de l’enregistrement des Blinds qui s’est déroulé sur 4 jours. Un rythme intense quand on sait qu’on a passé 4 heures pour voir 12 candidats.

On vous tient au jus pour la suite…

Déjà lu?