L'exposition Harry Potter est ouverte! Voici ce que tu pourras y voir

L'exposition Harry Potter a enfin ouvert ses portes à Londres! Et c'est déjà un vif succès: 30.000 préventes ont déjà trouvé preneur et 11.000 places gratuites ont été réservées pour les écoles. Que pourra-t-on y voir? On te livre un petit aperçu!

L'exposition Harry Potter: A History of Magic vient fêter les 20 bougies du petit sorcier à lunettes. Mais cette expo n'est pas centrée uniquement sur lui. Au sein de la British Library de Londres, tu vas pouvoir découvrir toute la magie, le folklore et les traditions de l'univers d'Harry Potter.

Une centaine d'objets originaux seront présentés dans les galeries ainsi que des archives inédites de l'auteure, J.K. Rowling. Scénario original, ébauches, croquis... l'expo te montre comment cette saga au succès inégalé a vu le jour.

Huit salles

En tout, huit salles qui représentent chaque discipline enseignée à Poudlard: des potions aux sortilèges en passant par la défense contre les forces du mal aux créatures magiques.

L'expo s'inscrira aussi dans une vision historique, avec quelques objets faisant référence aux mythologies qui ont fait naître les sorciers, les dragons, les licornes et autres elfes. Des manuscrits datant du XVIe siècle, un globe céleste de 1693, un chaudron du IXe siècle av. J.-C. ou encore la première trace écrite de la formule magique "abracadabra". C'est vraiment une expo super complète si on en croit les premiers échos.

Le scénario original refusé par pas mal d'éditeurs

© London Gallery

Ici, une première ébauche du chapitre 17 de Harry Potter à l'école des sorciers, c'est là que HP se rend compte que c'est en réalité Quirrel qui a tenté de le faire tomber de son balais, et non pas Rogue

© London Gallery

Et voici un croquis réalisé par J.K. Rowling en personne et qui représente Poudlard

Ici la pierre tombale de l'alchimiste Nicolas Flamel, l'ami d'Albius Dumbledore dans les livres: l'auteure a aussi été puisé dans notre histoire pour constituer sa saga

© London Gallery

Ce n'est pas tout

Autres objets qui valent le détour: le calendrier que l'auteure a établi pour savoir où se trouve n'importe quel personnage de la série à tout moment. Aussi, une véritable pierre de bézoard qui permet de guérir de n'importe quel poison, ou le rouleau de George Ripley du XIV siècle, sur lequel un alchimiste explique comment fabriquer la fameuse pierre philosophale.

Bref, un boulot de dingue de la part des équipes de l'exposition!

L'expo est ouverte à partir de ce 20 octobre jusqu'au 28 février. Si tu veux réserver ta place, c'est par ici. À noter que l'exposition migrera à New York en octobre 2018.

 

Déjà lu?