Si tu veux devenir riche grâce au cannabis, cette fac américaine propose le diplôme parfait pour toi

Aux États-Unis, l'usage récréatif ou médicinal du cannabis est autorisé dans plusieurs états. Et c'est un sacré business qui rapporte des centaines de millions de dollars chaque année. Pour tenter de se faire une place dans ce business, il est maintenant possible de suivre des cours pour se spécialiser dans la science et le business de marijuana dans le Michigan.

Pendant que toi tu suis des études d'ingénieur, de médecin ou d'architecte, aux États-Unis des étudiants vont avoir le droit à un diplôme "d'étude en plantes médicinales". Comprendre: ils vont tout savoir sur le business... du cannabis. C'est en tout cas ce que propose la Northern Michigan University désormais. S'il existait déjà des cours pour être diplômé en tant que "spécialiste du cannabis", cette classe, proposée directement après le bac dans le Michigan, est vraiment unique.

Se faire de l'argent avec le cannabis

Durant quatre ans, les étudiants (ils sont 12 pour l'instant) vont ainsi tout apprendre sur la marijuana et son business: les cours vont mixer la chimie, la biologie, la botanique, l'horticulture, le marketing ou encore la finance. Le détail des cours est déjà consultable en ligne et c'est vraiment très varié.

"Personne ne fait pousser de la marijuana. Personne ne viole la loi. Mais il y a plein de plants (de cannabis, ndlr) qui peuvent être étudiés", a expliqué un membre du board de l'université au Detroit Free Press, qui révèle cette information. Le but à la sortie n'est pas de devenir un camé ou un dealer. Mais bien de pouvoir se faire de l'argent grâce au cannabis, en se spécialisant dans la distribution, l'analyse ou la production.

Il faut dire que c'est un sacré business aux États-Unis: tous les états qui ont légalisé l'usage médical (ils sont 29) ou récréatif (seulement 8 pour l'instant) du cannabis se frottent les mains. Dans le Michigan par exemple, l'argent issu du business du cannabis médical aurait rapporté 700 millions de dollars en 2016 (environ 592 millions d'euros), selon le Detroit Free Press. Aux États-Unis, ce business aurait rapporté 6,8 milliards de dollars en 2016 et les économistes pensent qu'il pourrait exploser d'ici 2020, avec des revenus estimés à plus de 20 milliards de dollars... par an!

Déjà lu?