La liste continue de s'allonger: même Cersei Lannister s'est fait harceler par Harvey Weinstein

Il semble que la liste des victimes d'Harvey Weinstein ne cesse de s'allonger. Lena Headey, l'actrice qui incarne Cersei Lannister dans Game of Thrones, a elle aussi dénoncé le harcèlement qu'elle a eu à subir de la part du producteur hollywoodien. 

"Il m'a ramenée à l'ascenseur, m'a accompagnée jusqu'à ma voiture en me serrant le bras et m'a chuchoté à l'oreille: 'Ne parle de ça à personne'". Lena Heady, alias Cersei, s'est livrée hier sur son compte Twitter. Elle a raconté comment Harvey Weinstein avait tenté d'abuser d'elle lors d'une de leurs rencontres. Elle rejoint donc la liste d'actrices et membres du showbizz hollywoodien à dénoncer le producteur comme un vrai prédateur sexuel.

"J'étais vraiment choquée"

La star de Game of Thrones a publié un long message Twitter, dans lequel elle décrit comment Weinstein a tenté de faire pression sur elle pour obtenir des faveurs intimes.

"La première fois que j'ai rencontré Harvey Weinstein, c'était au Venice Film Festival. On jouait Les Frères Grimm (film qu'elle a tourné avec Matt Damon et Heath Ledger en 2005, ndlr) (pendant le tournage, j'ai d'ailleurs dû subir les intimidations sans fin du réalisateur Terry Gilliam). À un moment donné, Harvey m'a demandé de venir avec lui marcher le long de l'eau. On s'est baladé puis il s'est arrêté et m'a fait une remarque suggestive accompagnée d'un geste. J'ai nié sa proposition en riant. J'étais vraiment choquée et je me revois en train de me dire 'ça doit sans doute être une blague'. Et j'ai dit un truc du genre: 'Oh, come on mec?!?? Ce serait comme si j'embrassais mon père! Allons boire un verre et rejoignons les autres'. Après ça je n'ai plus jamais tourné dans un film Miramax".

Rappelons que Weinstein est le co-fondateur de la boîte de production et Les Frères Grimm était une production de Miramax.

"La deuxième fois que je l'ai rencontré, c'était à Los Angeles. Un an plus tard. J'ai toujours pensé qu'il n'essayerait plus jamais rien avec moi, pas après lui avoir ri au nez et dit qu'il y avait no way. J'ai cru qu'il respecterait ma limite et que peut-être il voulait juste parler boulot."
"Il m'a demandé d'aller déjeuner avec lui. On a déjeuné, on a parlé de films et de tournages. Il m'a demandé quelques trucs à propos de ma vie amoureuse. J'ai vite retourné la tendance et suis revenue à quelque chose de moins personnel. Après il est allé aux toilettes. Il est revenu et m'a dit, 'allons dans la chambre, je voudrais te donner un script'. Nous avons marché jusqu'à l'ascenseur et puis l'énergie a soudainement changé, tout mon corps s'est mis en état d'alerte. L'ascenseur montait et j'ai dit à Harvey: 'je ne suis pas intéressée par autre chose que le travail, s'il te plait, ne pense pas que je suis montée ici avec toi pour une autre raison, il n'y a rien qui va se passer'. Je ne sais pas ce qui m'a poussée à parler tout haut comme ça à ce moment-là, juste peut-être que tout mon être disait 'ne viens pas près de moi'."
"Après ça, il est resté silencieux, furieux. On est sorti de l'ascenseur et on a marché jusqu'à sa chambre. Sa main était sur mon dos, il me faisait avancer, sans un mot, je me sentais complètement impuissante. Il a essayé sa carte pour entrer dans sa chambre, mais ça n'a pas marché, alors il s'est vraiment fâché. Il m'a ramenée à l'ascenseur, m'a accompagnée jusqu'à ma voiture en me serrant le bras et m'a chuchoté à l'oreille: 'Ne parle de ça à personne'".
"Je suis montée dans ma voiture et j'ai pleuré", a-t-elle conclu dans son message Twitter.

Déjà lu?