La Russie a même utilisé Pokémon Go pour interférer dans les élections américaines

La Russie a été très loin pour interférer dans les élections présidentielles américaines de 2016. Une enquête de CNN démontre qu'en plus d'avoir utilisé Facebook et Twitter, les Russes sont également passés par le célèbre jeu Pokémon Go pour essayer de biaiser les résultats.

On savait déjà que la Russie avait tenté d'influencer les élections américaines avec de faux comptes Facebook. Mais manipuler les résultats d'une élection avec Pokémon Go? Cela paraît irréel. Et pourtant, selon une enquête réalisée par CNN, un soi-disant compte lié au mouvement Black Lives Matter aurait développé toute une stratégie sur Facebook, Instagram, Twitter, YouTube, Tumblr et Pokémon Go. Le but, exacerber les tensions raciales aux États-Unis.

Le compte se nommait "Do not Shoot Us" ou "Ne nous tirez pas dessus". Une source a confirmé à CNN que la page Facebook de ce nom avait été désactivée car elle était liée à des trolls russes. Le média américain a commencé à enquêter et a réussi à lier cette page à d'autres comptes sur différents médias sociaux.

Des cartes cadeaux Amazon

Ils ont d'abord trouvé La page YouTube liée au compte de "Do not Shoot Us". Elle s'intitule "Do not Shoot" et contient plus de 200 vidéos, reportages, bandes de surveillance policière et vidéos d'amateur montrant de la brutalité policière. Ces vidéos, postées entre mai et décembre 2016, ont été visionnées plus de 368 000 fois.

Cette chaîne YouTube leur a permis de remonter jusqu'au site donotshoot.us et à un compte Tumblr. Sur ce compte, un concours a été organisé. Il demandait aux joueurs de se rendre près de sites où se sont déroulées des brutalités policières pour aller jouer à Pokémon Go. Il a également été demandé aux joueurs de changer le nom de leurs Pokémons par celui des victimes de ces brutalités. Ceux qui gagneraient le jeu, remporteraient des cartes Amazon gratuites. Le but de la manoeuvre n'est pas clair, si ce n'est exacerber les tensions et faire monter la colère chez les joueurs.

Niantic a déclaré à CNN "qu'il ressort des images que CNN a partagées avec nous que notre jeu s'est fait approprié et utilisé à mauvais escient pour des promotions par des tiers sans notre permission."

À l'heure actuelle, la fameuse page Tumblr ne poste plus rien concernant le mouvement Black Lives Matter mais semble faire une campagne pro-palestinienne.

Déjà lu?