L'extrême droite flamande veut désislamiser la Belgique: "Une taxe sur la nourriture halal et une interdiction des minarets"

Toujours à la peine dans les sondages, le Vlaams Belang repart en campagne pour reconquérir la Flandre. Ses thèmes n'ont pas changé: l'identité, la sécurité et un anti-islam assumé. Nouvelle preuve avec ce livre sorti par Filip Dewinter, le président du parti d'extrême droite. Son nom est sans équivoque: "Résiste! Le guide de résistance contre l'Islam". 

Philp Dewinter n'y va pas par quatre chemins. Pour lui, le problème c'est le Coran. Le président du Vlaams Belang a rassemblé 146 versets qui selon lui appellent au Jihad. Il voudrait les retirer du Coran en vue de fonder un Islam européen.

"Mais cela n'arrivera jamais", reconnait-il dans Het Nieuwsblad, "parce que les versets sont les mots du prophète lui-même". Il en conclut que l'islamisme modéré est tout simplement impossible. "Il s'agit d'une illusion pour calmer les citoyens".

Du coup, Filip Dewinter fait une proposition des plus radicales: il lance son programme de désislamisation de notre société. Au menu: une taxe sur les produits halals et une interdiction pure et simple des minarets. Il s'agit de deux propositions parmi les 20 de son programme.

20 propositions

Le reste des propositions n'est pas en reste: supprimer l'ensemble des subsides et la reconnaissance même de l'Islam comme religion de notre pays. C'est tout? Non: les musulmans installés dans notre pays devront aussi signer une déclaration de loyauté dans laquelle ils s'engagent à rejeter les passages violents du Coran et de la Charia de manière générale. De plus, les forcer à accepter les principes d'égalité homme-femme, la séparation entre l'église et l'État, la liberté d'expression et... la liberté de choisir sa religion".

Ah oui, il envisage bien sûr de retirer la nationalité belge et d’expulser tous les musulmans qui ne signeraient pas cette charte.

Ce livre n'arrive pas par hasard: dans un an ce sont les élections communales et dans deux ans les élections législatives. Le Vlaams Belang est loin de ses scores d'antan avec l'émergence de la N-VA. Dans le dernier sondage de la VRT et du Standaard, le parti de Filip Dewinter arrivait péniblement en 6e position (7,9%) derrière la N-VA (26,3%), le CD&V (16,1%), Groen (13,4%); m'Open VLD (12,1%) et la s.pa (12,2%).

Déjà lu?