Charleroi, toujours plus belle! Voici ce qui va encore changer dans les années à venir

La ville basse de Charleroi poursuit son lifting. Après l'immense centre commercial Rive gauche qui connait un vif succès, place maintenant à un nouveau projet: la rénovation du quartier de la gare. Celui-ci fait partie d'un Master Plan imaginé par la Ville pour repenser complètement l'urbanisation de Charleroi.

Hier, Paul Magnette (PS) a présenté fièrement un Master Plan qui doit poursuivre le renouveau de sa ville. Ce plan, conçu par la Ville et le bureau d'études MSA, comprend trois grands projets à moyen et long terme. Mais il est financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER), ce qui oblige à respecter un certain délai.

Un quartier de la gare repensé

Le premier projet concerne la ville basse et plus particulièrement la gare de Charleroi-Sud. Sa sortie "est une sorte de no man's land qui n'a pas d'autres activités que celles liées à la mobilité", déplore pour La Nouvelle Gazette Benoît Moritz, architecte et urbaniste au MSA. Du coup: exit l'énorme bâtiment Bpost, ainsi que l'hôtel des Chemins de fer. Ce qui devrait apporter un peu plus "d'ouverture" au quartier. Des bâtiments beaucoup plus modernes seront reconstruits et représenteront 50.000 m² de bureaux et autres équipements.

L'esplanade va aussi "faire l'objet d'un réaménagement", indique encore l'architecte qui entend reconnecter ce quartier avec la Sambre. Les routes vont également être repensées: il ne sera plus possible de circuler devant la gare pour les voitures individuelles, seuls les transports en commun auront droit à un accès. Dernière annonce: une route pourrait être construite à l'arrière de la gare, la reliant avec le R9.

Parking

L'arrière de cette gare "ne sera pas oublié", promet le bourgmestre toujours dans Sudpresse: l’idée est d’améliorer l’offre de parking en modifiant la plaine de l’ancien Conforama. L’occasion se présente aussi de reconstruire un véritable quartier. Il y a un tissu urbain à préserver, mais il y a beaucoup de vide autour. C’est pourquoi nous avons des projets pour le bas de Marcinelle qui est le prolongement du centre-ville."

Ce parking pourrait contenir 790 places et sera peut-être sur le long terme recouvert par un parc urbain. Bref un peu de verdure, ce qui manque cruellement dans cette partie de Charleroi actuellement.

La Sambre, au cœur des préoccupations

On en parlait un peu plus tôt, mais la Sambre est vraiment au cœur des préoccupations de la Ville. Les quais de la rive gauche ont été refaits et il va bientôt en être de même pour la rive droite. Il y a également deux autres projets au bord de l'eau: la marina et le Business Park. La marina sera une sorte de halte nautique pour 22 bateaux. Le bourgmestre veut se réaproprier le cours d'eau et ça passe par ce genre d’initiatives. Une sorte de place "bleue" verra le jour au bout de la rue de Marchienne, capitainerie et commerces compris. Le budget tourne autour des 7 millions d'euros et la construction doit être achevée avant 2021.

À côté, le projet du Left Side Business Park: "le futur quartier d'affaires carolo" se réjouit Paul Magnette. Le tout sera financé par des fonds privés.

Voici donc le nouveau "schéma d'urbanisation" de la ville de Charleroi qui doit s'établit dans un délai de 5 à 10 ans. Viendront s'imbriquer de nouveaux quartiers et de nouveaux logements pour encore embellir le tout. Les nombreux bureaux devraient aussi favoriser l'activité économique et donc l'emploi. Avec l'aide des fonds européens, Charleroi connait et va connaître un véritable embellissement. À quand les touristes?

Déjà lu?