Un nouvel ouragan? Non... il s'agit d'un essaim de papillons de 120 km de large

les satellites météo peuvent quasiment tout observer: les ouragans, les tempêtes de neige et parfois les grandes migrations d'oiseaux. Donc quand le service de météorologie ont capté ce gigantesque phénomène, ils ont tout de suite prévenu les ornithologues pour qu'ils identifient les oiseaux en question. Surprise: il ne s'agissait pas d'oiseaux mais d'un gigantesque essaim de papillons de 120 km de large. 

Le papillon "Belle Dame" se retrouve partout dans le monde sauf en Antarctique et en Amérique du Sud. On peut les reconnaitre grâce à leur parure orange et noire. Au début de l'été, ils migrent vers le nord emportés par le vent. En octobre, ils font marche arrière vers le sud, comme c'était le cas à Denver.

C'est ce phénomène que l'on observe dans l'imagerie satellite. Impressionnant.

Et voilà ce que ça donne dans les jardins de la région de Denver, aux Etats-Unis

Déjà lu?