Ça coûte bonbon! Un homme doit payer 200€ d'amende pour quelques déchets lâchés dans une poubelle publique

T'as déjà jeté tes déchets dans une poubelle publique? Méfie-toi de ce que tu y mets, car ça pourrait se retourner contre toi! Un Walcourien en fait actuellement les frais: il a écopé d'une amende de 200€ alors qu'il pensait simplement montrer le bon exemple à ses enfants en jetant quelques déchets. Le problème, c'est que parmi ces déchets, il y avait une facture à son nom.

La propreté de la voie publique est quelque chose d'important chez nous et le dépôt sauvage interdit, sous peine d'amende. Du coup, comme tout bon citoyen, quand un déchet traîne, tu le mets dans une poubelle publique. Mais fais bien gaffe à ce que t'y met, car ce simple geste pourrait te coûter très cher.

5 déchets à 200 balles

C'est la mauvaise expérience que vient de vivre François Marlier, un habitant de Walcourt, comme on pouvait le lire ce matin dans la Capitale. L'homme a écopé d'une amende de 200€ pour avoir jeté une enveloppe contenant 5 déchets, dont un paquet de chewing-gum ou encore une bouteille d'eau, en mars dernier. Le gros problème, c'est qu'il y a jeté une de ses factures, et avec son nom dessus, il ne faisait aucun doute pour l'agent de quartier en charge de faire la chasse aux ordures ménagères ce jour-là, que c'était lui qui avait mis le contenu de l’enveloppe à la poubelle.

Le bon exemple

Le plus triste dans cette histoire, c'est que François agissait en tout bien tout honneur en voulant montrer à ses enfants le bon exemple. Il y avait des déchets qui traînaient dans sa voiture et il voulait simplement faire le ménage. En fait, si François les avait jeté séparément, il n'aurait rien eu.

Fais le tri!

Forcément, difficile à digérer! On comprend pourquoi la père de famille a contesté l'amende. Mais la réponse du juge Hauquier, en charge de l'affaire, est pourtant clair: "si tout le monde nettoie sa voiture, en utilisant les poubelles publiques, on ne s'en sortira plus. Ces poubelles sont réservées aux déchets générés par des passants empruntant la voie publique et aux déjections canines." Le problème c'est que rien n'est indiqué. Du coup, François Marlier s'est fait avoir comme un bleu mais ce n'est certainement pas le premier, ni le dernier! Maintenant que tu connais les conséquences, trie bien ce que tu mets dans les poubelles publiques!

Déjà lu?