Victoire pour la gent féminine! La taxe tampon va enfin être diminuée

Pas besoin d'avoir un utérus et son flux de sang qui l'accompagne chaque mois pour se rendre compte que le coût des protections hygiéniques étaient jusqu'à présent l'exemple même de la discrimination. Mais ça y est, la taxe tampon va enfin être diminuée! L'arrêté visant à réduire la taxe à 6% vient d'être approuvé par le Conseil des ministres et ce n'est franchement pas trop tôt!

Fini de te ruiner en tampons ou serviettes hygiéniques tous les mois. Hourra et cris de joie du côté de la gent féminine, la taxe tampon vit enfin ses derniers jours. Concrètement, si tu n'as rien suivi à ce dossier, ça veut tout simplement dire que la TVA sur les protections hygiéniques va passer de 21% à 6%.

Pourquoi 6%? Tout simplement parce que les autres biens de première nécessité sont eux taxés à 6% mais jusqu'à présent, les protections hygiéniques étaient considérées comme des biens de "luxe". Or, quel luxe que d'inonder sa culotte de sang une fois par mois! Surtout que le chocolat, le caviar ou encore les préservatifs sont depuis longtemps taxés à seulement 6%...

Des biens essentiels pour les femmes

Mais le gouvernement a enfin compris que les produits menstruels étaient essentiels pour toutes les femmes à partir de la puberté et jusque la ménopause. Mais la bataille n'a pas été facile. Les associations de défenses de consommateurs comme Test-Achats ou encore le collectif féministe "Belges et Culottées" réclamaient cette baisse de TVA depuis longtemps, mais ce n'est que ce vendredi matin que le conseil des ministres a enfin approuvé l'avant-projet d'arrêté royal à ce sujet.

Des règles trop chères

La Belgique était un des seuls pays de l'Union européenne où les femmes avaient à payer une taxe de 21%. Au Canada et en Irlande par exemple, il n'y a même pas de taxe sur ces produits. C'est donc une belle victoire pour la gent féminine.

Déjà lu?