Hôpitaux, transports, écoles... Voici tous les secteurs bloqués par la grève ce mardi 10 octobre

Sois-prêt: la grève des services publics va paralyser une bonne partie du pays ce mardi 10 octobre. Seule la CGSP, la branche des services publics de la FGTB, a appelé à la grève. Mais son étendue est si importante que de nombreux secteurs pourraient être touchés: hôpitaux, écoles, transports publics, administrations, poste, police... 

Qui fait grève?

Jusqu'ici, seul le syndicat socialiste des services publics (CSGP) a appelé à faire la grève ce 10 octobre. Le reste des affiliés de la FTBG, ceux qui bossent dans le privé, ne devraient pas participer à cette "journée de réaction" contre la politique du gouvernement fédéral.

Les deux autres syndicats, chrétiens du CSC et libéraux du CGSLB, n'ont pas prévu de participer à ces actions qui s'opposent "à la non-politique idéologique du gouvernement Michel", comme l'écrit le président de la CGSP Michel Meyer dans un communiqué.

Quels secteurs touchés?

Les affiliés de la Centrale Générale des Services Publics travaillent dans de nombreux domaines et sur toute la Belgique. Comme on peut le voir sur leur site, le syndicat couvre une poignée de secteurs. Voici donc ceux qui seront perturbés ce mardi:

  • Administrations communales, régionales et fédérales
  • Enseignement, écoles, universités
  • Transports publics: SNCB, STIB, TEC
  • Services postaux
  • Police
  • Télécom-Aviation: oui, on trouve des affiliés à la CGSP chez Belgocontrol, Bruxelles-Airport et Proximus. Ce qui signifie que même l'aéroport de Bruxelles pourrait être affecté par cette grève.

Que faire?

À priori, on ne peut que te conseiller d'éviter ces secteurs là ce mardi 10 octobre. Ils ne seront pas totalement à l'arrêt, car d'autres employés non-affiliés à la CGSP seront présents et rempliront leur journée de travail comme d'habitude. Seulement, le service sera considérablement réduit.

Par exemple, de fortes perturbations sont à prévoir aujourd'hui auprès de la STIB. Elle préconise de garder un oeil à ses réseaux (Twitter ou Facebook). Certaines lignes seront actives mais d'autres seront coupées. Aux dernières nouvelles, seule la ligne 1 du métro était "exploitée" ce matin (voir tweet ci-contre). Au niveau des lignes de tram, les lignes 3, 4, 7, 82, 92 et 94 circulaient tandis que toutes les autres lignes sont en ce moment à l'arrêt.

SNCB

En ce qui concerne les trains, la SNCB te conseille de suivre l'évolution de la situation sur son site ainsi que sur son application pour smartphones.

Le porte-parole de la SNCB, Thierry Ney, a déclaré ce matin à Belga que trois trains sur quatre relient Charleroi et Bruxelles. Entre Namur et Bruxelles, quatre trains sur cinq fonctionnent tandis qu'entre Arlon et Namur, c'est deux trains sur trois.

C'est plus à Liège que la grève se fait sentir, où seulement un train sur cinq relie Bruxelles à Liège. Et à cause d'un manque de personnel dans la cabine de signalisation à Flémalle Haute, il n'y a pas de circulation entre Huy et Liège.

TEC

Du côte du réseau TEC, aucun bus ne circule depuis ce matin dans la province de Liège et c'est le cas aussi pour la province de Namur. Dans le Brabant wallon, c'est un peu moins le chaos avec 69% des lignes qui circulent. Dans le Hainaut, 50% des trajets sont assurés.

A Charleroi, aucun bus, ni métro ne roule. Seule un véhicule de la ligne 67 du dépôt de Jumet et un du dépôt d'Anderlues fonctionnent pour le moment.

Et sans grande surprise, il y a eu des répercussions sur la route. Le ring était complètement bouché entre Vilvorde et Dilbeek dans les deux directions. Sur le ring-est de Bruxelles, il y avaient des files présentes à la hauteur de Genappe.

Une solution: le vélo?

Mais il faut s'attendre à ce que ce soit très difficile de se déplacer dans Bruxelles. Si tu dois vraiment le faire, opte pour le vélo, le skate et en dernier recours, la voiture. La capitale risque d'être sérieusement embouteillée. Si tu vis en Wallonie, on te conseille soit la voiture, soit de rester à la maison (le télétravail, c'est bien aussi).

Si tu es encore étudiant, prends contact avec ton école pour savoir si ça vaut la peine de te déplacer. Si tu as des problèmes administratifs à régler, essaie de la faire un autre jour. Bref, si tu en as la possibilité, reste à la maison aujourd'hui.

Déjà lu?