La FGTB persiste et signe sur Theo Franken: "Un secrétaire d'État qui a multiplié les propos racistes et fascisants"

Il y a quelques jours, la CGSP a lancé une campagne pour soutenir le Forem, vivement critiquée par le ministre de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet (MR). Le souci, c'est le slogan qui l'accompagne: "Un selfie avec un ami, pas avec l’ami des nazis", une référence directe à Theo Francken. Ce matin au micro de Bel-RTL, le secrétaire général  de la FGTB, syndicat qui chapeaute la CGSP,  en remet une couche.

"Un selfie avec un ami, pas avec l’ami des nazis", voici le slogan percutant qui vise le ministre de l'Emploi Pierre-Yves Jéholet. L'ami nazi en question, c'est Theo Francken, secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, partenaire du MR au niveau fédéral.

La campagne menée par la CGSP (Centrale Générale des Services Publics) consiste à faire un selfie avec la pancarte "Je suis Forem". L'Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi a subi récemment de vives critiques de la part du ministre, jugeant que le Forem était beaucoup trop laxiste face à certains demandeurs d'emploi. Depuis la 6e réforme de l'État, certaines compétences en matière d'Emploi sont passées du fédéral (Onem) vers la Région wallonne (Forem). Mais le ministre Jeholet, qui est arrivé en cours de législature, ne semble pas du tout satisfait par la situation qu'il a rencontrée.

Cette critique a été très mal perçue par le syndicat des services publics. La CGSP entend maintenant inonder la boîte mail du ministre avec les selfies et le slogan qui les accompagnent.

Exagéré?

N'est-ce pas aller un peu trop loin? Les références au nazisme semblent contreproductives ces derniers temps. Pas pour le secrétaire général du syndicat, Olivier Nyssens, qui persiste et signe. Pas plus que pour Thierry Bodson, secrétaire général de la FGTB (Fédération Générale du Travail de Belgique), qui soutient la Centrale au micro de Martin Buxant sur Bel-RTL: "Ce qui est inadmissible c'est que depuis trois ans, on a au sein du gouvernement fédéral un secrétaire d'État qui a multiplié les propos racistes et fascisants et qui a demandé qu'on nettoie le parc Maximilien".

Mais la référence au nazisme n'est-elle pas pour autant exagérée? "C'est vrai que la référence au nazisme est souvent maladroite, elle ne doit pas être utilisée inutilement (...). Mais on remarque aussi que Theo Francken fête ses anniversaires avec des amis néonazis et cela presque chaque année".

Pas sûr que cela fasse avancer la cause.

Déjà lu?