Paul Magnette (PS) va toucher 80.000 euros d'indemnités du Parlement wallon: il promet de ne pas les garder pour lui

Lâché par le cdH et forcé de quitter son poste de ministre-président de la Région wallonne, Paul Magnette a lui-même demandé des indemnités de départ. Ce sera 4.000 euros nets par mois pendant dix-huit mois. Le bourgmestre de Charleroi affirme qu'il utilisera cette somme pour faire des dons. Sans toutefois préciser pour qui.

Le grand défenseur du décumul n'a pas voulu faire de cadeau à la nouvelle majorité MR-cdH. Forcé de démissionner de son poste de ministre-président de la Région wallonne, Paul Magnette a demandé à percevoir des indemnités, selon la Dernière Heure. 80.000 euros nets en tout, soit l'équivalent de 20 mois de salaire de député.

Sauf que cette indemnité n'avait rien d'une évidence. Paul Magnette n'était même pas au courant avant d'en faire officiellement la demande (accordée). À la base, ces indemnités sont prévues pour les députés et pas forcément pour les ministres et vu qu'il était ministre-président, ce n'était pas gagné d'avance.

En principe, un député a droit à deux mois d'indemnités par année prestée. Pour les ministres, il y a une petite subtilité: il faut que l'élu ait exercé en tant que ministre, député ou sénateur, au fédéral ou dans les entités fédérées sans discontinuité. Et vu que Magnette est aux responsabilités depuis 2007, le compte est bon.

Récompenser le décumul

Deuxième subtilité: Paul Magnette a en fait démissionné de son poste de député au Parlement wallon, préférant se consacrer à sa ville de Charleroi. Il avait pourtant le droit de siéger dans l'assemblée dans les rangs de l'opposition. Normalement, quand un député démissionne, il ne perçoit rien. Sauf qu'ici encore il s'agit d'une exception. Cette démission s'est faite dans le cadre du décret cumul. Ces indemnités viennent donc récompenser ceux qui n'exercent plus qu'un mandat.

Reste que Paul Magnette promet de ne pas garder l'argent pour lui. Il veut en faire des dons sans toutefois préciser à qui. Le Carolo veut rester discret et ne pas faire de publicité à ce sujet, note encore La DH.

Déjà lu?