Not fair! Les gagnants du Marathon de Bruxelles ont reçu un chèque de 1.000€, alors que celui des gagnantes était de seulement 300€

Ce dimanche a eut lieu le Brussels Marathon. Les sportifs de la capitale ont dû courir sur un parcours long de 42 kilomètres. Les gagnants de la course remportaient un chèque, seul hic: il y avait une sacré différence de montant pour les gagnants et les gagnantes...une injustice selon Bianca Debaets (CD&V), la secrétaire d'état bruxelloise à l’égalité des chances!

Beaucoup de sportifs ont participé au Brussels Marathon de ce dimanche. Et vu la récompense qu'il y avait à la clé, on comprend la motivation de ceux qui ont été au bout des 42 kilomètres: un chèque d'une valeur de 1000€ était remis aux gagnants et un autre d'une valeur de 300€ aux gagnantes.

Une même distance et un montant différent

Oui, tu as bien lu! Les finalistes ont beau avoir couru la même distance, le montant de leur récompense n'était pas égal...

1.000€ pour l'homme, 300€ pour la femme

Une photo a très vite circulé sur les réseaux sociaux montrant les deux podiums finaux, avec du côté des hommes, un chèque de 1.000€, tandis que du côté des femmes, un chèque de seulement 300€. Autrement dit, la différence était de 700€ pour avoir fait la même course.

Une injustice flagrante qui en a indigné plus d'un, à commencer par la secrétaire d'état bruxelloise à l'égalité des chances, Bianca Debaets (CD&V), qui regrette que ce ne soit pas seulement propre à la course à pied: "Nous le constatons également dans de nombreux autres sports. Il n'est pas normal que des footballeurs masculins gagnent en une après-midi ce que leurs homologues féminines gagnent pendant toute une année. Dans aucun autre secteur, les différences de revenus entre hommes et femmes ne sont aussi prononcées que dans certains sports".

Une injustice surréaliste

Pour la députée humaniste Catherine Fonck, c'est tout simplement "surréaliste": "Au cœur de la capitale européenne. Me demande bien quelle pseudo explication va être donnée", écrivait-elle en commentaire de la photo des deux podiums masculin et féminin.

Bianca Debaets ne compte pas laisser passer ça! Elle prévoit déjà de rencontrer les organisateurs du marathon "afin que lors des prochaines éditions, une telle différence de prix ne se reproduise plus". Allez, du coup, on peut espérer que l'année prochaine, on ne doive plus crier à l'injustice!

Voici la photo des finalistes:

Déjà lu?