Toi aussi t'as versé ta petite larme dans Koh Lanta? Voici les 11 enseignements de ce nouvel épisode

Ce soir, c'était le moment tant attendu pour les aventuriers de Koh-Lanta et celui tant redouté pour nous, les aventuriers du canapé: l'appel aux familles. Comme on pouvait s'y attendre, ce nouvel épisode était rempli de larmes, de belles promesses et de déclarations qui font peine à voir. Alors, sors tes mouchoirs, voici les 11 enseignements de ce nouvel épisode. 

1. TF1 est sponsorisé par Kleenex et c'est Fabian qui est le pro du chialage

On pensait pouvoir y échapper mais non! Ce soir, les gagnants de l'épreuve de confort avaient droit d’appeler leurs familles. Et bon, comme d'habitude, on a assisté à une marée de pleurs, sauf que cette fois, les candidats ont commencé à verser des larmes dès l'annonce de l'épreuve. Tu vois déjà d'ici la scène quand Denis annonçait la victoire pour les jaunes: sanglots à foison, voix tremblotante, déclarations larmoyantes, ils ont TOUS donné de leur personne. C'est simple, ils ont dû perdre 10 litres d'eau chacun à force de pleurer. En voilà des aventuriers digne de ce nom...et c'est probablement Fabian qui obtient la palme du plus gros chialeur de l'histoire de Koh-Lanta. Quel boloss! Et sinon la survie, ça commence quand?

2. Sandrine ne voulait pas être une merguez

L'épreuve de confort a éprouvé tout le monde. Il s'agissait de la fameuse course-poursuite avec une corde de 70 kg à porter. Chez les rouges, on tombe les uns après les autres et finalement, sans trop de surprise, ce sont les jaunes qui s'imposent et remportent la victoire. Pour Sandrine, c'est sûr, tout est de sa faute. Eh oui, faut dire qu'elle a vite abandonné. Déçue, elle craque et lâche avec dépit qu'elle "ne voulait pas passer pour une merguez". Trop tard la Périgourdine en a trop dit...prochaine fois que tu fais un barbec',oublies pas d'inviter la principale intéressée. (Ps: ça marche aussi pour un couscous!)

3. Et Tugdual n'est pas là pour souffr...euh perdre, okay?

Tugdual n'a pas seulement le nom d'un meuble Ikea, c'est aussi un mec sensible au cœur d'artichaud. Du coup, quand il a lui aussi versé toutes les larmes de son corps, tout semblait s'effondrer devant lui. Et ça, Tugdual n'en peut plus. Comme il l'a fait remarquer, il "n'est pas venu pour perdre tout le temps okay?". On n'était pas loin de la phrase culte. En même temps, on le comprend, le pauvre, il s'est donné à feu et à sang dans cette épreuve de confort: en portant la corde, il y a laissé son épaule, alors la prochaine fois les jaunes, vous le laissez gagner, okay?

4. Magalie est une vraie "wesh-wesh"

Magalie aussi a eu droit à son petit coup de fil! Et pour l’occasion, elle a tenu à appeler son petit ami. Et il n'a pas fallu 2 secondes pour comprendre qui portait la culotte dans leur couple. C'est bien évidemment, Magalie qui tient les rênes à la maison et même à l'autre bout du monde, elle arrive encore à lui mettre la pression: "il est où mon je t'aime?". Bon ok, ça peu paraître un peu autoritaire vu d'ici, mais c'est parce-qu'elle l'aime "Tmtc"!

5. TF1 a investi cette année

C'est fini le gros cellulaire à antenne pour appeler les familles des candidats. Cette année, TF1 a mis le budget et a sorti un bel iphone 5. Et encore, ce n'est rien comparé au forfait que la prod a dû se payer pour pouvoir consacrer la moitié de l'épisode à l'appel aux familles. Bref, c'était un bon investissement pour le coup!

6. Les rouges auraient besoin de Yves le Calimero

Les rouges diront que c'était déplacé, les jaunes diront que c'était normal. Nous on dira surtout que les rouges sont des mauvais perdants et que pour le coup, ils n'ont pas su accepter leur défaite. Alors que les jaunes ne se sont plus sentis pisser lors de leur victoire à l'épreuve de confort, les rouges l'ont très mal pris et l'ont vu comme une trahison. On en connaît un qui aurait déjà gravé une pancarte et qui aurait peut-être même déjà mis le feu à la cabane. La prochaine fois qu'ils gagnent, les jaunes ont intérêt à ne pas trop se réjouir, sinon on sent que Yves va débarquer pour tout retourner.

7. Caroline existe, elle est même sexiste...

C'est Caroline et Sébastien qui se sont rendus au Paradis Perdu. On parie que tu ne sais même pas qui est cette aventurière? Eh bien pour t'aider, c'est celle pour qui les garçons " aiment bien lire les cartes". Bah oui, de la même manière que ce sont les hommes qui portent la culotte, eux-mêmes qui savent rouler en bagnole et ceux-là aussi qui sont les chefs à la maison. Aaah, ces hommes, heureusement qu'ils sont là! Caroline a donc décidé de se laisser guider par Sébastien. Heureusement qu'il a effectivement un minimum le sens de l'orientation. Ils ont finalement trouvé deux coffres, dont un qui leur permet de se protéger de l'élimination au prochain conseil.

8. ...et elle l'ouvre un peu trop aussi

Ok Caroline a trouvé deux coffres, mais doit-on lui rappeler que le premier était vide et que l'amulette qu'elle a trouvé dans le second, c'était aussi grâce à Sébastien? Après tout, c'est lui qui sait lire les cartes! Mais non, arrivé sur le camp, il a fallu qu'elle répète à tout va qu'elle a trouvé TOUTE SEULE cette amulette...si ça peut te rassurer ma vieille, garde-la bien précieusement, tu devrais en avoir plus besoin que Sébastien!

9. Les rouges ont enfin gagné

Ils se sont fait battre à plate couture sur l'épreuve de confort, mais sont revenus plus fort que jamais pour l'épreuve d'immunité. Et après tout, c'est la plus importante! Durant l'épreuve, les candidats devaient récupérer une jarre enfermée dans une cage en bambou, immergée dans l'eau. S'en est suivit une vraie battle, mais ce sont les rouges qui remportent finalement l'immunité. Bah alors la merguez, tu vois que t'es pas seulement une saucisse! Allez les rouges, à vous la victoire maintenant!

10. Tiffany est un gros bébé sournois

Et dans cet épisode, elle la prouvé à fond. Sous ses airs de femme fatale, la jolie blonde est en fait un vrai bébé et n'a pas manqué de rappeler à ses parents que quand elle rentre, "elle resterait toujours leur bébé". Trop mignoon...sauf quand on sait qu'elle peut être à la fois très mesquine. Eh oui parce qu'il n'y a pas d'âge pour la trahison. Alors, sans scrupule, elle a voté May durant ce conseil. Heureusement qu'elle ne votait pas au mérite, sinon elle était foutue...

11. Mayday!! Les jeunes sont beaucoup trop naïfs

Aux portes du Conseil, les stratégies se mettent toujours en place. Cette semaine, ce sont les jaunes qui ont dû payer le prix fort de leur défaite. Mais alors que les aînés mènent un pacte en place pour éliminer les jeunes un à un; les jeunes, quant à eux, n'ont pas vu l'utilité de se mettre d'accord sur un nom. Résultat: c'est May qui part et les voilà maintenant en infériorité numérique! Bah oui, tiens..adios les jeunes!

Déjà lu?