Bart de Wever peut flipper: un sondage vient de sortir et le parti Groen se défend plutôt bien face à la NV-A

Si les élections communales à Anvers devait avoir lieu maintenant, Bart De Wever (NV-A) aurait du soucis à se faire. Un sondage Ipsos publié sur la Gazet Van Antwerp vient d'être publié et le constat est plutôt surprenant: le score du parti écologiste Groen explose tandis que la NV-A voit un net recul de sa popularité. Alors Groen, serait-il le nouvel ennemi de la NV-A?

Mauvaise nouvelle pour Bart De Wever! Un sondage Ipsos publié sur le site de la Gazet Van Antwerp vient de sortir et annonce un net recul pour la NV-A!

Le parti du président de la NV-A perdrait 11,6 points par rapport à son score de 2012, passant de 37,7% à 26,1%.

La NV-A toujours en tête

De son côté, le parti écologiste Groen bat son record et obtiendrait 16,3 points de croissance par rapport à 2012, passant ainsi de 7,9% à 24,2%. Même si la NV-A reste en première place, Groen deviendrait donc le deuxième parti à Anvers et par-là, le meilleur ennemi de la NV-A.

Le risque pour la NV-A: Groen et le Sp.a en cartel

Le sondage dévoile un autre scénario possible. Si Groen venait à se présenter en cartel avec le Sp.a, cela augmenterait d'autant plus le score du parti de gauche puisqu'il passerait alors à 30,6 des voix, tandis que pour celui de Bart De Wever, le score serait de 29,5 des voix.

Sans ce cartel, le Sp.a n'obtiendrait en revanche que 13,6% des voix, soit beaucoup moins que Groen tout seul. Sans cartel, les autres partis atteindraient, quant à eux, 10,2% pour le CD&V, 6,4% pour l'Open Vld, 8,7% pour le Vlaams Belang et enfin 8,2% pour le PDVA. Si l'Open Vld et le PVDA venaient à faire un cartel, ça leur serait bénéfique, mais un tel scénario ne semble pas se profiler.

Bart De Wever, toujours aussi populaire

Quant à la popularité de Bart De Wever, elle ne semble pas s’entacher. Pour 40% des Anversois, il devrait même rempiler comme bourgmestre pour la commune d'Anvers. De son côté, le ministre de l'emploi, Kris Peeters (CD&V) n'a obtenu que 15% des voix. A Turnhout, dans une autre ville flamande, c'est le parti Groen qui arrive en tête en doublant son nombre de voix, passant de 10,7% en 2012 à 21,8% actuellement. Bref, la croissance de Groen laisse présager une grande compétition avec la NV-A.

Déjà lu?