Un conducteur sur huit ne sait pas comment prendre un rond-point: regarde, c'est pas compliqué!

Tu l'as déjà sans doute constaté par toi-même: un Belge sur huit ne connait pas les règles de priorité d'un rond-point, selon l'institut Vias de l'IBSR. Plus interpellant encore: un Belge sur trois ne parvient même pas à identifier un rond-point. Pas de panique: en un petit GIF tu vas comprendre.

L'institut Vias qui dépend de l'IBSR a publié une étude plutôt alarmante ce jeudi. Il en ressort qu'un Belge sur huit ne sait pas trop ce qu'il doit faire une fois lancé. Il croit que lorsqu'il roule sur la bande intérieure d'un rond-point, il a la priorité sur les véhicules à l'extérieur et qui le quitte. Faux!

Et ce n'est pas le seul chiffre surprenant: 13% des conducteurs pensent qu'il faut marquer un arrêt avant de rentrer dans un rond-point. Ils sont presque 20% à Bruxelles. Et une personne sur sept croit aussi qu'il est obligatoire de mettre son clignotant en entrant. Encore heureux qu'ils ne tournent pas dans le sens inverse!

Le plus incroyable: seul un conducteur sur trois parvient à identifier correctement un rond-point. Et enfin, 21% ne savent pas qu'il faut céder le passage à d'éventuels piétons à la sortie.

Derrière ces chiffres qui peuvent faire sourire, se dresse un constat plus alarmiste: les ronds-points provoquent chaque année 500 accidents avec tués et/ou blessés. "Il s'agit d'un des sujets du code de la route pour lequel nous sommes le plus sollicités par les usagers, alors que les règles dans les ronds-points sont entrées en vigueur il y a 20 ans, le 1er octobre 1997", rappelle pour Belga Benoit Godart, le porte-parole de l'institut Vias.

Comment ne plus se tromper?

En regardant ce Gif pour se faire une idée générale. Et pour les plus perdus, Vias a réalisé une vidéo ludique qui t'explique tout de A à Z.

Les ronds-points pour les nuls

 

En espérant ne plus te recroiser sur la route ;-).

Déjà lu?