Panique en France: les automobilistes ont créé eux-mêmes une pénurie d'essence en flippant d'une grève

Une grève des routiers perturbe la France depuis lundi. Sauf que la mobilisation est plutôt faible. Pourtant, des centaines de station de carburant sont en pénurie. La faute aux automobilistes qui ont paniqué et se sont précipités pour faire le plein, créant eux-mêmes un manque d'essence. Génies.

Les Français vont-ils se retrouver face à une grosse pénurie de carburant à cause des routiers, comme cela avait été le cas en mai 2016? À l'époque, plus de 1.500 stations essence avaient été en pénurie totale ou partielle alors que les dépôts de carburant aux quatre coins de la France avaient été bloqués par les routiers en rogne contre la Loi Travail.

Bouche à oreille

Un peu plus d'un an plus tard, la Loi Travail est passée et la colère des routiers n'est pas vraiment retombée. Depuis lundi, ils ont entamé un mouvement de grève reconductible. Et ça a bien fait flipper les gens. Sur les réseaux sociaux, les messages encourageant les gens à aller faire le plein par précaution ont été largement relayés. Et le bouche à oreille a fait son effet: les gens se sont précipités sur les stations service dès dimanche pour faire le plein.

Sauf que le mouvement des routiers n'est que pour l'instant faiblement suivi. Et les forces de l'ordre avaient anticipé en allant protéger les dépôts de carburant pour empêcher qu'ils soient bloqués. Pourtant, près de 400 stations essence (si on en croit cette carte) sont en pénurie totale ou partielle, dont une bonne partie dans le Nord de la France ou en région parisienne. La faut donc aux gens qui ont paniqué et qui ont décidé d'aller faire leur plein par crainte de cette pénurie... qu'ils ont eux-mêmes créée. Une situation plutôt dingue.

Dès dimanche les gens ont commencé à paniquer

Voire même avant!

Et ce qui devait arriver arriva...

Les coupables? Les médias pour certains, classique

Ou "les vieux"

Mais cette pénurie a bien énervé les gens

Déjà lu?