"Theo, nettoie plutôt ceci": le tag anti-Francken sur le mur du bureau du Premier ministre est déjà effacé

La polémique autour de Theo Francken est toujours vive. Hier soir, quelqu'un a tagué le mur du Lambermont, le bureau du Premier ministre. Il vise directement le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration.

"Theo, kuis DIT op" (Theo, nettoie (plutôt) CECI), voilà ce qu'on peut lire sur le mur du Lambermont à Bruxelles. Le tag fait directement référence à la politique de Theo Francken sur les migrants. Il y a quelques jours, le secrétaire d'État à l'Asile et la Migration se félicitait d'avoir 'nettoyé" le parc Maximilien.

S'il avait lui-même reconnu que le vocabulaire avait été mal choisi, la polémique ne désemplit pas. Surtout depuis qu'il a mené des contacts avec le Soudan en vue d'identifier certains migrants. Une collaboration avec un régime dictatorial qui lui a valu une caricature où on le voit en uniforme de l'armée SS.

Theo Francken s'est contenté de retweeter un message dans lequel on peut lire: "et c'est le contribuable qui payera bientôt (le nettoyage)".

Les ouvriers se sont déjà mis à l'action

Déjà lu?