Ce restaurant ne voulait plus des gosses de moins de 4 ans chez lui, il a regretté sa décision

Un restaurant suisse a pris la décision  en début de semaine de ne plus accepter les réservations de personnes avec des enfants de moins de 4 ans. La raison? Ils sont trop bruyants selon certains clients. Mais face aux protestations et aux critiques, il a rapidement fait machine arrière...

"Trop souvent les pleurs et lamentations de ces petits anges font polémique auprès de notre clientèle". Ou encore: "Nous aimons les enfants mais foison de parents ne sont pas conscients du dommage occasionné à la ronde": voilà quelques-unes des raisons invoquées par le restaurant Milan, à Genève en Suisse, pour justifier sa décision polémique lundi.

Les enfants de moins de 4 "interdits"

Pour le propriétaire du restaurant, les "pleurs et autres crises en tous genres" des gosses rendent fous de nombreux clients, mêmes si les parents ne s'en rendent pas compte.

La solution? "Ne plus accepter de réservations avec des enfants de moins de 4 ans. "La levée de boucliers est attendue et nous assumons pleinement cette décision": ajoute-t-il. Sauf que le restaurant a assumé... trois jours. Car depuis, le post Facebok en question a disparu.

Les critiques pleuvent

Il faut dire que les internautes se sont lâchés face à cette décision et ont bombardé le restaurant de critiques sur Facebook ou sur Tripadvisor, faisant ainsi baisser sa réputation... même sans être allés manger là-bas. "Il ne faut plus compter avec ce resto. Il est devenu un lieu ou les familles avec des enfants de bas age ne sont plus acceptées!!!!!! Incroyable!!!!!", peut-on lire sur une des critiques. "Mais arrêter la restauration mon pauvre Mr! Car ce métier résulte de l'amour pour les autres ! Croyez vous que des gamins qui ont était refuser se passage chez vous viendrons manger un jour chez vous! Ça s'appelle se tirer une balle dans le pieds ce que vous avez fait!", écrit une autre personne sur Facebook.

Le débat a fait rage ces derniers jours entre les personnes ne comprenant pas la décision de ce restaurant et ceux qui ont tenté de le défendre. Mais face à la polémique, le Milan a fait machine arrière. "Malgré d’innombrables commentaires positifs, la haine s'est rapidement invitée dans le débat entre manifestants de tous pays et c'est bien dommage. Il nous semblait important de lancer cette controverse qui a vite fait le tour de l'Europe", explique le restaurant dans un nouveau post Facebook publié ce jeudi, laissant croire qu'il voulait simplement lancer un débat, pas interdire les enfants ou se retrouver au centre d'un incroyable bad buzz. Il faut croire que c'est raté... Finalement, les enfants de moins de 4 ans seront toujours les bienvenus au Milan. Que ça plaisent à tous les clients ou non.

Déjà lu?