Theo Francken habillé en nazi, ça ne passe pas: il va porter plainte après le montage d'Ecolo J

La séance parlementaire a été mouvementée ce mercredi. Les représentants de la N-VA ont pris la décision de quitter la Chambre au moment où Benoit Hellings d'Ecolo allait prendre la parole, en soutien à Theo Francken, déguisé en soldat nazi dans un montage réalisé par la section jeunes du parti vert. Le secrétaire d’État a annoncé qu'il allait porter plainte de son côté.

Theo Francken peut compter sur le soutien de la N-VA face à Ecolo. Alors que le parti vert a décidé de ne pas présenter ses excuses après le montage de sa section jeunes, EcoloJ, représentant le secrétaire d’État en uniforme nazi, Francken et son parti ont décidé de réagir.

Timing bien choisi

C'est tout d'abord les parlementaires de la N-VA qui ont décidé de quitter la Chambre ce mercredi en pleine séance.

Le timing n'était pas dû au hasard: c'est au moment où Benoit Hellings d'Ecolo allait prendre la parole que les représentants de la N-VA sont partis. "On aimerait que vous soyez aussi rapide pour dénoncer les atteintes aux droits de l'homme", a ironisé Hellings.

Quelques minutes plus tard, Jan Jambon (N-VA) a aussi apporté son soutien à Francken au nom du gouvernement: "Le gouvernement fédéral soutient comme un seul homme la politique menée par Theo Francken". Même si celui-ci est accusé d'avoir livré des réfugiés au régime soudanais...

Pas d'excuse

Theo Francken a également décidé de réagir moins de 24 heures après la publication de ce montage. Après avoir réclamé des excuses d'Ecolo, qui ne sont jamais venus, le secrétaire d’État est passé à la vitesse supérieure: il a annoncé sur Twitter qu'il allait porter plainte contre Ecolo.

"Ecolo J est indépendant, ils ont leur ligne éditoriale et politique", s'est défendue dans les colonnes du Soir Zakia Khattabi, co-présidente du parti. "Nous n'avons pas été consultés, et on n'aurait sans doute pas fait les choses de cette manière, mais la photo est à la mesure de leur indignation." Elle avait aussi ajouté que le parti ne présenterait pas ses excuses à Francken.

Rendez-vous devant la justice pour la suite du feuilleton donc...

La vidéo des parlementaires N-VA quittant la Chambre:

Déjà lu?