Hema lutte contre les genres: les rayons "filles" et "garçons", c'est fini dans les vêtements pour enfants

Il n'y aura plus de distinction entre "filles" et "garçons" dans les rayons de vêtements pour enfants chez Hema. La chaîne a pris cette décision et va faire seulement un rayon "kids". Ce sera le cas également en Belgique, nous a confirmé Hema.

Il y a deux ans, un post Facebook de Julia, 10 ans, avait fait le buzz. La petite fille se plaignait de n'avoir que des culottes avec des petits cœurs dans les rayons de vêtements pour les petites filles chez Hema. Elle se demandait si elle allait être obligée de ne porter que ce genre de vêtement toute sa vie. Deux ans plus tard, la chaîne va pouvoir lui apporter une vraie réponse.

Même en Belgique

Hema a pris la décision de remplacer ses rayons "garçons" et "filles" dans les vêtements pour enfants par un seul et même rayon "kids" dans ses quelques 300 boutiques en Europe. En clair, fini la distinction de genre. Du moins, en partie.

Comme l'explique la version néerlandaise de Elle, Hema va continuer à faire des vêtements bleus ou roses. Mais ceux-ci n'auront plus d'indication pour dire qu'ils sont réservés aux filles ou aux garçons. La chaîne précise également que ses prochaines collections seront plus neutres d'une point de vue du genre.

Contacté par newsmonkey via mail, Hema confirme que la fin de la distinction du genre dans les rayons pour vêtements enfants va aussi s'appliquer en Belgique, dès que les travaux de rénovation prévus dans chaque magasin seront effectués dans les mois à venir. Les étiquettes "filles" et "garçons" vont également disparaître partiellement dès sa collection de cet hiver, et n'existeront plus à partir de la collection de l'été 2018, précise la marque.

Pas la première à faire ça

Hema n'est pas la première chaîne à prendre cette décision. La marque anglaise John Lewis a décidé début septembre de ne plus faire d'étiquettes "filles" et "garçons" pour lutter contre les stéréotypes. "Nous ne voulons pas renforcer les stéréotypes de genre dans nos collections John Lewis, nous souhaitons élargir notre panel de choix afin que les parents et leurs enfants puissent réellement choisir ce qu’ils aimeraient porter", avait expliqué à Nylon Caroline Bettis, à la tête de la ligne pour enfants chez John Lewis.

D'autres marques pourraient imiter John Lewis et désormais Hema. En début d'année, le post d'une petite fille de 6 ans avait également fait le tour d'Internet: elle se plaignait auprès de la marque Gap car il n'y avait que des vêtements roses chez les filles. "Les T-shirts de garçons sont vraiment cool. Ils ont Superman, Batman, du rock and roll et des sports", expliquait-elle. "Pouvez-vous faire des T-shirts de filles cool s'il vous plaît? Ou pouvez-vous faire un rayon 'ni garçon ni fille, juste enfant'".

Il faut croire que Hema a entendu son message... même s'il ne lui était pas adressé.

Déjà lu?