Marre de ta facture de gaz, électricité ou eau qui te coûte la peau des fesses? Voici quelques conseils pour la réduire

Savais-tu que tu peux économiser jusqu'à 350 euros sur ta facture d'énergie, rien qu'en changeant de fournisseur? Car non, les fournisseurs de gaz et d'électricité ne pratiquent pas tous les mêmes tarifs. Ou savais-tu encore que tu peux payer ton eau moins chère en déménageant d'une commune à l'autre? Si tu en as marre de te saigner chaque année sur tes factures, on te donne quelques conseils.

Quand tu es jeune et que tu n'y connais pas grand-chose, ce n'est pas toujours évident de voir clair dans tes factures. D'autant plus que les prix pratiqués par les différents fournisseurs d'énergie ne se valent pas. Même chose pour les distributeurs d'eau. Alors comment faire pour payer ta consommation d'eau, d'électricité et de gaz le moins cher possible?

Eau

Commençons par l'eau. Pour alléger ta facture, tu n'as pas des masses de possibilités puisqu'il s'agit d'un monopole public. Autrement dit, les prix sont fixés par ton producteur et distributeur, qui dépend lui de la commune dans laquelle tu habites. En Wallonie, il en existe plusieurs: le principal est SWDE (Gembloux, Namur, Dinant, Mons, Charleroi, Ath, Tournai...). À côté, il y a: CILE (Liège), IECBW (Ottignies, Louvain-la-Neuve, Wavre, Waterloo...), ou encore INASEP (11 communes au sud de la province de Namur). Tous regroupés au sein d'une même union professionnelle: AquaWal.

Toujours en Wallonie, le prix que tu payes comprend le service de l'eau potable (le "coût-vérité distribution" ou CVD), qui regroupe notamment le captage et la distribution et qui varie entre les distributeurs. Ainsi que le service de l'assainissement des eaux usées (le "coût-vérité assainissement" ou CVA), qui est fixé à 2,365 euros par mètre cube en Wallonie. À cela, il faut encore ajouter la redevance pour le Fonds social de l'eau (destiné à aider les ménages en difficulté en Wallonie) et la TVA qui est de 6 %.

À Bruxelles, l'eau est pompée par Vivaqua et distribuée uniquement par l'intercommunale Hydrobru dans les 19 communes. Elle est en moyenne un peu moins chère qu'en Wallonie: 3,73 euros le mètre cube contre 5,311 euros (TVA comprise). Le seul moyen de payer moins cher est donc soit de déménager soit de baisser un maximum la partie variable de ta facture qui dépend de ta propre consommation.

Pour cela, le premier conseil, surtout si tu vis en coloc, est de déclarer toutes les personnes qui vivent avec toi dans tes factures. Car la consommation fonctionne par tranches. Autrement dit, plus tu consommes, plus tu paieras cher le mètre cube d'eau. Il est donc essentiel de mentionner combien de personnes habitent sous le même toit que toi, afin d'éviter de te retrouver dans la "tranche de confort" (60m³/hab/an et plus) à Bruxelles par exemple.

Ensuite, on ne répètera jamais assez les petits gestes au quotidien qui peuvent réellement alléger ta facture: prendre une douche (60 litres) plutôt qu'un bain (150 litres), sauf si ta douche dure plus de 10 minutes car tu consommes alors plus d’eau qu’un bain. Attention aussi aux fuites, surtout dans les chasses des toilettes et sous les éviers. Veille également à bien fermer les robinets et réutiliser autant que tu peux tes eaux usées (en récupérant l'eau qui a servi à laver tes légumes pour arroser ton jardin, par exemple).

Gaz et électricité

Pour alléger ta facture d'énergie, plus de possibilités s'offrent à toi car les fournisseurs (plus de 60 en Belgique) pratiquent tous des formules tarifaires différentes. Ce qui signifie qu'à consommation égale, ta facture peut être plus salée que celle de ton voisin. Cette différence s'explique par la libéralisation en 2007 du marché de l’énergie, qui a provoqué une scission des activités au sein du secteur. Désormais, tu as d'un côté les entreprises productrices d’énergie, les gestionnaires de réseaux chargés de la distribution, des installations techniques et des compteurs (ORES, Sibelga…), et de l'autre les fournisseurs (Engie Electrabel, Lampiris, Luminus, Octa+, Eneco, Mega, Poweo, Eni, Essent...) chargés d'acheminer le gaz et l'électricité jusque chez toi. Cela a donc entraîné la mise en concurrence des fournisseurs, qui se sont mis à pratiquer des prix différents pour attirer les clients.

Mais alors, comment peux-tu être sûr que tu es chez le fournisseur le moins cher? Eh bien, il existe plusieurs plateformes en ligne qui font le boulot pour toi, en comparant les différents tarifs des fournisseurs. C'est, par exemple, le cas de Monsieur Énergie. Ce courtier en énergie sélectionne, à intervalle régulier, les fournisseurs les moins chers et négocie également les prix avec eux. Le mieux: ce service est totalement gratuit, car ce sont les fournisseurs eux-mêmes qui payent. Jusqu'au 31 octobre, tu peux même rejoindre l'achat groupé, ouvert à tous les Belges pour négocier ensemble le meilleur prix. Si tu n'es pas convaincu, il existe bien d'autres comparateurs en ligne ici, ici, ici, ici, par téléphone ici, ou encore sur Test-Achats ici.

Une démarche plutôt utile, puisqu'en changeant de fournisseur, tu peux économiser jusqu’à 15 % sur le gaz et 30 % sur l’électricité, comme l'explique le comparateur Monsieur Énergie dans La Libre. Ce qui fait 250 à 350 euros par an en plus dans ta poche. Pas négligeable!

Et puis, il y a tous ces petits gestes simples au quotidien qui peuvent alléger réellement tes factures. Comme le fait d'éteindre les lumières quand il fait assez clair ou quand tu quittes la pièce. Utiliser des ampoules économiques (qui ont une espérance de vie trois fois plus longues et une consommation trois fois moins importante). Éteindre tous tes appareils électriques et débrancher la prise, car même non allumé, un appareil branché consomme. Installer un compteur bi-horaire, qui te permet de payer jusqu'à 40 % moins cher en utilisant tes électroménagers (machine à laver, lave-vaisselle...) entre 22h30 et 7h du matin.

Attention aussi aux appareils trop vieux. Si tu dois racheter un frigo, un four, un lave-vaisselle, une machine à laver ou un sèche-linge, privilégie la classe A+++. Les appareils sont souvent plus chers, mais consomment 20 à 50 % d’énergie en moins que les appareils A+. Petit conseil spécial pour le frigos et congélateur: dégivre-les régulièrement. Leur consommation d’électricité peut doubler à partir de 4 millimètres de givre. Pour la machine à laver, utilise le plus possible le programme à basse température: un lavage à 40 degrés, plutôt qu’à 60, permet d’économiser 25 % d’électricité.

De même, si tu baisses la température des pièces de 1 degré, tu peux économiser jusqu'à 7 % sur ta consommation, sans remarquer cette baisse minime de chaleur. Et si tu as un peu d'argent de côté et que tu es propriétaire, tu as également l'option d'installer des panneaux solaires sur ton toit, pour une consommation presque négligeable!

Déjà lu?