Bon courage! Ce sera probablement la grosse galère pour te faire dédommager par Ryanair

Tu fais peut-être partie des 300.000 passagers dont le vol va être annulé dans les prochain jours. Si c'est le cas, Ryanair a dû te prévenir par sms ou par mail. Mais que faire ensuite? Tu as la possibilité de te faire rembourser ou de changer ton vol. Mais rien ne sera simple.

40 à 50 vols par jours vont être annulés dans les différents aéroports desservis par la compagnie low-cost Ryanair. À Charleroi et à Zaventem, cela concerne 294 vols d'ici la fin octobre. Même si toutes les raisons ont été évoquées, c'est surtout un manque de personnel qui a conduit Ryanair à annuler pas moins de 2.000 vols en tout. Au cas où tu n'as pas été prévenu, tu peux retrouver la liste de tous les vols annulés ici.

Pour pallier à ces manquements, le CEO de Ryanair Michael O'Leary a prévu une enveloppe de 20 millions d'euros de compensation. Mais de ton côté, quelles sont les démarches à entreprendre? Tout dépend en fait des conditions d'annulation que tu peux retrouver dans le tweet ci-contre.

Mais dans la majorité des cas tu auras le droit de te faire rembourser ou de changer ton vol, comme l'explique le porte-parole de l'aéroport de Brussels South Charleroi Vincent Grasse à RTL Info: "vous pouvez faire les modifications nécessaires sur le site internet de la compagnie directement où demander les remboursements".

La démarche à suivre

Pour le remboursement, cela se fait via un formulaire disponible sur le site. Ta demande sera normalement traitée dans les sept jours et tu seras remboursé "via le mode de paiement utilisé pour la réservation initiale", précise Ryanair. Attention, ton remboursement ne sera peut-être pas intégral. Il dépend d'ailleurs plus de la distance que du prix du ticket. Là encore, tout dépend des conditions d'annulation.

Pour changer ton vol, on te conseille de passer le chat en ligne avec un agent de Ryanair. Cette modification sera bien sûr gratuite, mais elle dépendra du nombre de places disponibles sur le vol concerné. Si tu te trouves déjà à l'aéroport, tu peux effectuer les changements sur place. Même chose à l'étranger, "c'est l'aéroport sur place qui fera les démarches si les passagers n'ont pas de connexion internet. Mais dans d'autres cas la solution la plus simple est de tout faire en ligne", fait encore savoir Vincent Grasse.

Complications

Jusqu'ici, tout va bien. Le souci, ce sont ces fameuses conditions d'annulation. Dans plusieurs cas de figure, Ryanair conditionne son remboursement à "un cas de force majeure". Un terme sur lequel risque bien de jouer Ryanair.

Notons également que selon Test-Achat, Ryanair n'a pas donné les bonnes informations sur les droits des passagers concernant les conditions de remboursement. Mais même corrigées, elles ne sont pas mirobolantes non plus: quel que soit le cas de figure (annulation quelques heures avant le vol ou plus d'une semaine), tu seras remboursé entre 250 euros (mois de 1.500km) et 600 euros (plus de 3.500km).

Pire, selon Eddy Van de Voorde, économiste du secteur aéronautique de l'université d'Anvers, il sera "très difficile" d'obtenir ces remboursements a-t-il expliqué au Morgen. "Dans la plupart des cas, il s'agira seulement d'une compensation de 250 euros. Pour beaucoup de voyageurs, le jeu n'en veut pas la chandelle", enchaîne-t-il. Il te reste la possibilité de porter plainte dans un délai de cinq ans. Mais là encore, les démarches et les procédures judiciaires dépasseront les indemnités.

Du coup, Test-Achat a décidé d'entamer une action en justice. Un courrier de mise en demeure a été déposé hier. Mais selon l'économiste Van de Voorde, cela ne changera pas grand-chose: "Avec tout mon respect, cette organisation ne pèse pas assez lourd. C'est un peu David contre Goliath".

Déjà lu?