Les Caraïbes ne sont pas encore tirées d'affaire: après Irma, l'ouragan Maria va débarquer

Après Irma, un nouveau cyclone est attendu dans les heures à venir dans les Caraïbes. Maria, c'est son prénom, devrait frapper les Antilles dans la nuit de lundi à mardi, avec des vents soufflant jusqu'à près de 200 kilomètres/h. Et sa puissance pourrait être de plus en plus importante au fil des jours...

Les îles des Caraïbes commencent à peine à panser leurs plaies qu'elles vont devoir faire face à une nouvelle menace climatique. Après Irma, c'est l'ouragan Maria qui est attendu à compter de cette nuit de lundi à mardi. La Guadeloupe et la Martinique devraient être les premières îles à subir la violence de l'ouragan, qui est pour l'instant moins puissant qu'Irma. mais tout peut encore évoluer dans les heures à venir.

Cyclone de catégorie 2

La preuve: Maria vient tout juste de passer en cyclone de catégorie 2 (sur 5) ce lundi matin. Ce qui signifie que les vents pourraient atteindre jusqu'à 180 km/h, accompagnés de fortes pluies. Pour comparer, Irma était un ouragan de catégorie 4, avec des vents qui ont parfois atteint les 250 km/h... Pour le National Hurricane Center américain, Maria va devenir "un dangereux et majeur ouragan" dans les heures à venir en tout cas.

Difficile d'anticiper les dommages que Maria pourrait infliger, puisque sa trajectoire est encore incertaine. Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, durement touchées par Irma, devraient être logiquement moins impactés puisque "le passage au plus près, probablement entre 100 et 150 km au Sud des îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy devrait avoir lieu dans la nuit de mardi à mercredi", explique Météo France. Cela voudrait dire que les deux îles ne se trouveront pas au cœur de l'ouragan, là où les vents sont les plus violents.

Mais le National Hurricane Center pense que Saint-Martin et Saint-Barthélémy vont être beaucoup plus frappés que cela par Maria, au même titre que Monserrat, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint-Eustache, Saba, les îles Vierges britanniques et Porto Rico, d'autres îles qui ont aussi souffert du passage d'Irma... La République dominicaine, Haïti et Cuba, pas non plus épargnés par les catastrophes climatiques ces dernières années, devraient être aussi frappées par Maria en fin de semaine. Avec quelle force? Impossible de le prédire pour l'instant...

Déjà lu?