T'as envie de te faire tatouer? Fais bien gaffe, une étude montre qu'il y aurait des résidus de titane dans les ganglions

Se faire tatouer est devenu hyper courant. Au-delà de la douleur qu'un tatouage génère quand on se le fait faire, ça donne un aspect visuel à ta peau particulier et authentique. Du coup, à chacun son tatou pour être plus beau. Sauf qu'une étude vient de montrer que les composants utilisés pour faire un tatouage entraînent des dépôts d'éléments toxiques dans le corps et ça ne sent vraiment pas bon!

Traits minimalistes, ou pas, les tatouages séduisent de plus en plus de personne. Mais une étude publiée dans la revue Scientific Reports montre qu'à long terme, les pigments injectés sur la peau laissent également des traces sous le derme.

Du dioxyde de titane sur les ganglions

Les chercheurs du Synchrotron européen de Grenoble (ESRF) à l'origine de cette étude ont localisé la présence d'un composant courant des encres utilisées, le dioxyde de titane, dans les ganglions lymphatiques de personnes tatouées. Ces nanoparticules se retrouveraient également dans le sang, et dans les cellules immunitaires.

Le coupable: le pigment blanc des encres colorées

En réalité, c'est le pigment blanc qui sert de base pour certaines nuances de couleurs qui serait le responsable. Un résumé de l'étude explique d'ailleurs que "la cicatrisation lente, le gonflement localisé de la peau, les démangeaisons parfois constatées après un tatouage, sont autant d'effets indésirables associés à des tatouages blancs, et donc à l'usage du dioxyde de titane".

Des nanoparticules potentiellement dangereuses

En fait, jusqu'à présent une coloration des ganglions avaient bel et bien été observée sur les personnes tatouées. Mais "ce que nous ne savions pas, c'est que les pigments voyagent dans le corps sous une forme nano (...) et c'est le problème : nous ne savons pas aujourd'hui comment les nanoparticules réagissent", explique Bernhard Hesse, l'auteur principal de l'étude.

Un composant cancérigène

Pour l'instant, on ne connait pas encore les effets de de ces nanoparticules sur l'organisme, mais une chose est déjà sûr, c'est que le dioxyde de titane n'est pas sans risque. Présent dans beaucoup de produits de consommation courante, cet additif serait cancérigène. Le pire c'est que cet additif ne permet pas de conserver plus longtemps son tatouage, il agit simplement sur la blancheur ou la brillance. Bref, si tu comptes te faire tatouer, mieux vaut encore privilégier les encres noires plutôt que les colorées tant que l'étude n'en dit pas plus sur l'impact sur notre organisme!

Déjà lu?