Un seul petit paquet par jour? Fais gaffe, 1 gros fumeur sur 4 ne fêtera jamais son 65e anniversaire

23 % des gens qui fument plus de 20 cigarettes par jour ne fêtent généralement pas leurs 65 ans. Pour les fumeurs plus modérés, ce chiffre est de 16 %. Même pour les personnes qui ne fument pas tous les jours, la probabilité reste élevée: 11 %.

Si tu pensais être à l'abri en ne fumant pas trop de cigarettes, détrompe-toi. Les conclusions de la nouvelle enquête menée par le Centraal Bureau voor de Statistiek aux Pays-Bas auprès de 40.000 personnes sont sans appel.

Tout d'abord, comme prévu, la plupart des gros fumeurs meurent d'un cancer (plus ou moins long) et subissent aussi souvent une maladie cardiovasculaire. Mais plus interpellant, 23 % des personnes qui fument plus de 20 cigarettes par jour pendant toute leur vie ne soufflent généralement jamais leur 65e bougie d'anniversaire. Pour les fumeurs plus légers, la probabilité est bien sûr plus faible mais reste très importante: 11 % n'atteignant généralement pas l'âge de 65 ans.

L'espérance de vie moyenne des gros fumeurs est aussi 13 ans plus courte, en moyenne, que celle des non fumeurs. Les fumeurs plus modérés (moins de 20 cigarettes par jour) vivent quant à eux 9 ans de moins et les fumeurs légers (pas quotidiens) 5 ans de moins.

Arrêter de fumer vaut la peine

"Arrêter de fumer vaut la peine, à tous les âges", écrivent les chercheurs néerlandais. Les ex-fumeurs qui ont arrêté avant leurs 35 ans, par exemple, ont une espérance de vie comparable à ceux qui n'ont jamais fumé. Tandis que les fumeurs qui s'arrêtent vers 50 ans, réduisent de moitié leur risque de mortalité.

Tout n'est donc pas perdu, courage à toi ami fumeur!

Déjà lu?