Le pied! En France, il y a maintenant des "responsables du bonheur" dans certaines entreprises

Le bien-être des travailleurs, c'est un élément fondamental dans une entreprise. C'est pour ça que de plus en plus de sociétés investissent dans des "responsables du bonheur" pour vérifier que tout se passe bien. Mais que font-ils au juste?

La machine à café de ton boulot est en panne? Ton ordinateur fonctionne à moitié mais ton patron n'a toujours pas décidé de le changer? Tous ces petits tracas qui surviennent au boulot peuvent nuire à la qualité de ton travail et à ta productivité. C'est pour ça que certaines sociétés ont investi dans des "responsables du bonheur en entreprise". Ces responsables s'occupent de changer la machine à café défaillante, de te fournir du matériel qui fonctionne, d'organiser des événements pour souder l'équipe. Bref, tout ce qui peut être fait pour que tu te sentes bien.

"Je fais en sorte que les salariés aient le sourire le matin en arrivant au bureau"

On les appelle les "chiefs happiness officer" en anglais. Cette fonction est née dans la Silicon Valley et se développe aujourd'hui chez nos voisins français sour le nom de "responsable du bonheur en entreprise". "Le métier est récent. Sur notre site, la première recherche date de juin 2015, mais le bien-être au travail est un mouvement de fond, notamment du fait de la guerre des talents. Les CHO constituent seulement la partie visible de l'iceberg" explique Cédric Gérard, directeur marketing du site de recrutement en ligne Monster à AFP. Mais que font-ils exactement? "Je fais en sorte que les salariés aient le sourire le matin en arrivant au bureau. Je suis à la fois responsable de leur bien-être et de la culture d'entreprise. Ils doivent vivre et travailler dans un environnement qui leur plaît et c'est ce que j'essaie de construire. Mon but est de casser la routine et la norme pour que les salariés travaillent mieux. Je dois répondre à leurs besoins" explique Nathalie Forestier, responsable du bonheur chez Allo Resto au Figaro.

En gros, ces "responsables du bonheur" règlent tous les petits tracas du quotidien et s'assurent que ton cadre de travail est agréable et fonctionnel. Ils organisent aussi des séances de sport pour les travailleurs. Ils font venir des profs de yoga le temps de midi par exemple. Ils organisent également des lunchs ou des diners pour souder les liens dans l'équipe. Ils fêtent les anniversaires de leurs employés en ayant une petite attention pour chacun. Ils organisent également des séminaires à l'étranger pour que tu puisses te former tout en sirotant un verre à la piscine fin d'après-midi.

Une démarche pas tellement humaniste

Tu te dis sans doute que c'est le pied et que les boss de ces entreprises sont vraiment très gentils. Mais ils ne font pas ça que dans ton intérêt, mais également dans le leur. L'objectif est de te garder dans la boite et d'améliorer ta productivité comme l'explique Florent Voisin, CHO chez le spécialiste du cloud OVH et psychologue du travail de formation :"La démarche n'est pas uniquement humaniste. L'objectif est aussi de rendre nos équipes les plus efficaces possible et de leur apporter une qualité de vie pour attirer et retenir des talents". C'est donc win-win. Toi tu te sens bien et tu évolues dans un cadre de travail agréable et ton patron évite que tu ailles voir ailleurs et peut compter sur des travailleurs motivés et productifs.

Déjà lu?