La grève des bagagistes a laissé des traces: les voyageurs se plaignent "d'une très mauvaise odeur" à Zaventem

Les voyageurs de l'aéroport de Zaventem se plaignent en ce moment d'une très mauvaise odeur. Mais d'où vient-elle? Des bagages qui traînent à l'aéroport depuis deux semaines (quand il y a eu une grève des bagagistes de Swissport) et qui n'ont pas encore été récupérées par leur propriétaire...

On se plaint souvent du fait que les vols sont parfois en retard, ou qu'on n'a jamais récupéré nos bagages. Mais est-ce que tu as déjà eu un sérieux problème d'odeur dans un aéroport? Eh bien ce problème existe maintenant. Des voyageurs à l'aéroport de Zaventem se sont plaints à propos d'une odeur nauséabonde qui traînait sur les bandes de bagages, là où tu récupères normalement tes valises.

"C'est gênant à dire, mais..."

"C'est gênant à dire, mais il y a une très mauvaise odeur", affirme Jergan Callebaut, un voyageur de 27 ans au journal Het Nieuwsblad.

Bon et d'où vient cette odeur gênante? Elle vient en fait des bagages. Il y a deux semaines, les bagagistes de la compagnie Swissport ont entamé une grève. Du coup, des milliers de personnes sont rentrées chez elles uniquement avec un bagage à main ou tout simplement sans valises. En quelques jours seulement, 17.000 valises étaient coincées à l'aéroport. Tu peux imaginer le bazar.

La plupart des valises ont été récupérées par leur propriétaires depuis, mais des milliers sont encore à l'aéroport. La raison? Il n'y a pas de coordonnées dessus. C'est donc plus difficile pour le personnel de retrouver qui sont les propriétaires des valises. "Tout le monde fait de son mieux afin de rendre les valises à leur propriétaire. Mais c'est vrai qu'il y a une odeur dégoutante", explique Florence Muls, porte-parole de Brussels Airport.

Le respect de la vie privée

"Les gens mettent souvent dans leur bagage de la nourriture. Beaucoup d'aliments ont pourri depuis et produisent donc une odeur. Certains voyageurs ont aussi nagé le dernier jour et ils ont mis leurs vêtements de plage humides dans leur valise. Après un petit temps, le textile commence à pourrir et donc à sentir mauvais", ajoute-t-elle. Le problème aussi est que le personnel de l'aéroport n'est pas autorisé à ouvrir les valises afin de respecter la vie privée des voyageurs. "On ne sait pas encore combien de temps cela va durer. Nous espérons que tout cela sera fini cette semaine", conclut Florence Muls.

Le personnel de l'aéroport a aussi prévenu que si les propriétaires ne revenaient pas chercher leur valises, ils devront les détruire, car du liquide commencent à sortir de certaines d'entre-elles.

On a du coup un conseil pour toi: n'hésite pas à mettre ton nom sur ta valise.

Lis aussi