Du poulet contre un sourire: ce KFC de Chine teste un moyen de paiement révolutionnaire

Plus besoin de galérer à chercher ta carte de banque ou du cash pour payer dans ce KFC de Hangzhou en Chine: un sourire face à une machine suffit. Une vraie révolution technologique possible grâce au géant Alibaba. Explications.

"Alors je vais prendre ce burger. Puis une frite XL. Un soda light". Un petit sourire. Et hop est réglé. Un jour, ce sera peut-être aussi facile que ça pour payer sa commande dans un fast-food. C'est désormais en tout cas possible dans un KFC higt-tech à Hangzhou en Chine, où le géant Alibaba a décidé de tester ce moyen de paiement.

Smile to Pay

Ce KFC bénéficie en fait du système "Smile to Pay ("Sourire pour payer"). C'est la reconnaissance faciale qui est utilisée comme moyen de paiement ici, via Alipay créé en 2004 par Alibaba. Pour pouvoir payer de cette façon, il faut d'abord avoir crée un compte sur Alipay, comme c'est le cas pour près de 500 millions de Chinois.

Pour valider sa commande et la payer, il suffit ensuite de sourire à une caméra. Il faut ensuite indiquer son numéro de téléphone pour valider et l'affaire est réglée. Simple, efficace et rapide, que demande le peuple? Pour les petits malins, il est impossible de frauder en utilisant par exemple une photo ou une vidéo d'une personne avec ce système. Et "Smile to Pay" est si efficace qu'il reconnaîtra une personne maquillée ou déguisée (dans la limite du raisonnable, bien sûr).

Un jour en Belgique?

Alors bien sûr, l'utilisation de la reconnaissance faciale n'est pas révolutionnaire en soi. Elle va remplacer le contrôle des passeports dans tous les aéroports en Australie, et il est même déjà possible de payer en ligne en Belgique en utilisant cette technologie avec Mastercard depuis près d'un an. La Chine est à la pointe de l'utilisation de cette technologie, qui sert même à débusquer les voleurs de PQ dans les toilettes publiques. Mais c'est cette façon de payer dans un restaurant qui est révolutionnaire.

Quand est-ce que cette technologie débarquera en Belgique? Peut-être en même temps que la chaîne KFC, qui se fait toujours attendre par chez nous... Mais des machines de ce genre représentent un sacré investissement. Et il faut aussi espérer que le fait d'enregistrer sa tête en ligne de cette façon ne refroidisse pas trop les gens. Bref, cela fait déjà de sacrés obstacles à surmonter...

Déjà lu?